1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Victime d'une erreur médicale, une femme est devenue paraplégique à vie
1 min de lecture

Victime d'une erreur médicale, une femme est devenue paraplégique à vie

INFO RTL - Alors qu'elle devait subir une simple intervention en urologie, l'anesthésiste lui a injecté un antibiotique puissant dans la moelle épinière.

L'anesthésiste lui a injecté un puissant antibiotique dans la moelle épinière à la place de l'anesthésiant. (illustration)
L'anesthésiste lui a injecté un puissant antibiotique dans la moelle épinière à la place de l'anesthésiant. (illustration)
Crédit : AFP
Victime d'une erreur médicale, une femme est devenue paraplégique à vie
01:03
Arnaud Tousch

Cette intervention médicale a fait basculer sa vie, pour le pire. Nathalie, victime d'une erreur médicale en janvier dernier, est devenue paraplégique à vie, à la suite d'une injection d'un antibiotique puissant dans la moelle épinière par son anesthésiste. 

Alors qu'elle devait subir une simple opération en urologie à Ermont dans le Val d'Oise, Nathalie ne se remettra jamais de cette intervention. Car l'anesthésiste s'est lourdement trompé. Au lieu de lui faire une injection d'anesthésiant, c'est un puissant antibiotique qu'il lui a administré dans la moelle épinière. En conséquence, Nathalie est tombée dans un coma de 6 jours, alors qu'elle devait sortir le soir-même de l'hôpital.

À son réveil, elle "n'entendait plus rien, ne voyait pas très bien et ne parlait pas bien du tout", raconte-t-elle au micro de RTL. 

"Pour moi, c'est fini"

Nathalie est désormais paraplégique à vie. "Cette anesthésiste m'a enlevé ma liberté", déplore-t-elle. "Avant je courrais, je voulais me préparer à un marathon. Pour moi, c'est fini."

À lire aussi

Alors Nathalie a décidé de demander réparations à l'anesthésiste. La semaine prochaine, son avocate va déposer une plainte au pénal pour violences et blessures involontaires. "Je sais que l'argent ne me ramènera pas mes jambes, mais ça me permettra au moins d'aménager ma maison", déclare-t-elle, forcée de vivre en fauteuil roulant dans une maison à étages.

L'anesthésiste risque 10 ans de prison

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/