1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. "Frelatées", "radioactives"... : pourquoi les dattes algériennes sont-elles visées par un boycott ?
1 min de lecture

"Frelatées", "radioactives"... : pourquoi les dattes algériennes sont-elles visées par un boycott ?

VU DANS LA PRESSE - Sans aucune preuve scientifique, de nombreux internautes marocains appellent à ne plus manger de dattes provenant d'Algérie.

Des dates séchées (illustration).
Des dates séchées (illustration).
Crédit : Pxhere
micro generique
Benoît Leroy

Les relations entre l'Algérie et le Maroc sont (très) loin d'être au beau fixe. Dernier épisode en date, de nombreux internautes ont accusé les producteurs algériens de dattes séchées de vendre des dattes algériennes "frelatées et toxiques, provenant des oasis où l’armée française avait effectué des essais nucléaires". Mais qu'en est-il vraiment, et ce, alors que le ramadan 2022 commence le 2 avril prochain ?

"À ce jour, tous les échantillons prélevés et analysés se sont révélés conformes", rassure Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires marocain à nos confrères du Monde. En effet, elle certifie que "toutes les importations de dattes passent par le contrôle aux frontières" avant d'être consommées par les citoyens marocains.

Mais alors, pourquoi cette rumeur a-t-elle pris de l'importance ? Pour les internautes, cet appel au boycott serait un moyen d'afficher un soutien aux cultivateurs de dattes marocains installés à Figuig et "expropriés de leur terre par la junte militaire algérienne", avance-t-on. Selon Le Monde, les autorités algériennes ont en effet interdit l'accès à leur territoire aux agriculteurs de nationalité marocaine. Une décision prise en 2021. Cette année-là, justement, un appel au boycott similaire avait été lancé sur les réseaux sociaux.

Algérie - Maroc : des relations diplomatiques de plus en plus tendues

Mais, malgré cette expulsion, les Marocains continuent d'importer ce fruit. Et pour cause, la production marocaine de dattes ne suffirait pas au pays. Résultat, chaque année, jusqu'à 10.000 tonnes de dattes entrent au Maroc. 

À lire aussi

Ces tensions sont d'autant plus exacerbées que les pays du nord de l'Afrique se disputent sur la souveraineté du Sahara occidental, revendiqué par Rabat contre l'Algérie. Dernier épisode en date, le soutien de l'Espagne aux positions du pays de Mohammed VI. En représailles, Alger a coupé l'alimentation du gazoduc reliant les deux pays.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.