1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Rachat d'Activision-Blizzard : l'action d'Activision s'envole à Wall Street
1 min de lecture

Rachat d'Activision-Blizzard : l'action d'Activision s'envole à Wall Street

Le géant Microsoft s'est offert l'éditeur de jeux vidéo Activision-Blizzard pour la somme de 69 milliards de dollars. Un achat record qui a provoqué une envolée à Wall Street.

Microsoft Corporation est une multinationale informatique et micro-informatique américaine, fondée en 1975 par Bill Gates
Microsoft Corporation est une multinationale informatique et micro-informatique américaine, fondée en 1975 par Bill Gates
Crédit : AFP
Rachat d'Activision-Blizzard : l'action d'Activision s'envole à Wall Street
01:30
Lionel Gendron - édité par Nicolas Barreiro

Au prix de 69 milliards de dollars, le mariage s'annonce festif. Le géant américain Microsoft a annoncé son union le mardi 18 janvier avec l'éditeur de jeux vidéo Activision-Blizzard. Ce nom vous est peut-être inconnu à moins d'avoir joué à Candy Crush ou encore Call of Duty. À l'issue de la transaction, Microsoft deviendra la troisième société de jeux vidéo au monde.

Après l'annonce aux États-Unis, l'action d'Activision s'est envolée à Wall Street. Avec +37% à l'ouverture, il s'agit d'une envolée. Il existe près de trois milliards de joueurs dans le monde, faisant du jeu vidéo le secteur de divertissement à la plus grande croissance. Pour réaliser cette opération gigantesque, Microsoft a en partie profité d'une situation interne difficile pour Activision. Ces derniers mois, il y a eu près de 700 signalements pour harcèlement ou agression sexuelle au sein de l'entreprise. Au moins 40 salariés ont déjà été licenciés.

D'un point de vue stratégique, Microsoft acquière des marques, des valeurs sures. Même parmi les novices, beaucoup ont déjà entendu parler de Call of Duty, Warcraft ou Candy Crush. C'est aussi une incursion dans l'avenir annoncé des réseaux sociauxle métavers, ces mondes virtuels dans lesquels vous pourrez vous projeter à travers votre avatar virtuel. Facebook, rebaptisé Meta, en est l'un des précurseurs. Microsoft ne veut pas laisser passer le train du futur.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/