2 min de lecture États-Unis

Quand Taylor Swift booste les inscriptions sur les listes électorales

Un message de la star en soutien aux démocrates sur son compte Instagram a provoqué un élan citoyen aux États-Unis.

Philippe Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé
>
Quand Taylor Swift booste les inscriptions sur les listes électorales Crédit Image : John Salangsang/AP/SIPA | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
Journaliste RTL

À moins de 4 semaines des élections de mi-mandat aux États Unis, des célébrités s’engagent. Aux États Unis, comme en France, on sait bien que le soutien de personnalités de la chanson ou du cinéma ne fait pas bouger beaucoup de votes, on l’a bien vu en 2016, elles étaient nombreuses à soutenir Clinton, très peu Trump, ça ne l’a pas empêché d’être élu, ça lui a même donné des arguments pour dire que sa rivale était la représentante des élites.

Mais deux idoles de la jeunesse américaine prennent en ce moment deux positions radicalement opposées. Kanye West et Taylor Swift. Kanye West, c’est un rappeur, qui prétend parler au nom de la communauté noire. C’est le mari de Kim Kardashian. Il a plusieurs fois donné de l’argent aux campagnes démocrates dans le passé.

Taylor Swift elle, est l’idole de la jeunesse blanche américaine, elle a construit sa carrière dans le Sud conservateur, elle vient de la country, et pour résumer, on la considère comme la chanteuse préférée de la droite américaine.

À lire aussi
Colin Kroll, cofondateur de Vine et HQ Trivia est mort à 34 ans États-Unis
Colin Kroll, cofondateur de Vine et HQ Trivia est mort à 34 ans

Kanye West se range au côté de Trump

Les deux artistes prennent position dans la campagne. Kanye West profite de chaque occasion pour dire tout le bien qu’il pense… de Donald Trump, il déjeunera d’ailleurs avec lui demain à la Maison Blanche. Il portait encore la casquette rouge avec le slogan de Trump dans la célèbre émission de télévision Saturday Night Live il y a 10 jours. Il accuse NBC d’avoir censuré son discours pro Trump.

Et Taylor Swift, elle, qui s’était bien gardée jusque là de prendre position politiquement, a posté dimanche soir sur Instagram un message à ses 112 millions d’abonnés. Son audience sur les réseaux sociaux est trois fois supérieure à celle de Trump, ça fait plus de gens que la plupart des pays du monde. 

"Taytay" booste les listes électorales

On pensait qu’elle était plutôt républicaine, mais elle annonce qu’elle va voter pour les démocrates, dans le Tennessee, un état où les candidats pro Trump sont favoris. Sans citer Trump, elle dénonce le racisme, et dit qu’elle ne peut plus rester silencieuse, avec ce qui se passe "depuis deux ans". Elle appelle ses jeunes admirateurs à voter.

Et en 24 heures, il y a eu 65.000 inscriptions de plus sur les listes électorales, plus que pour tout le mois août ! Et comme Donald Trump est lui même une célébrité, il s’intéresse à tout cela, il tweete régulièrement son soutien à Kanye West, et a dit à propos de Taylor Swift que maintenant qu’elles soutient l’autre parti, il aime sa musique "25% de moins".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Taylor Swift Kanye West
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795120504
Quand Taylor Swift booste les inscriptions sur les listes électorales
Quand Taylor Swift booste les inscriptions sur les listes électorales
Un message de la star en soutien aux démocrates sur son compte Instagram a provoqué un élan citoyen aux États-Unis.
https://www.rtl.fr/actu/international/quand-taylor-swift-booste-les-inscriptions-sur-les-listes-electorales-7795120504
2018-10-10 07:23:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/95E_UXljmZL-Ht3oFVepBw/330v220-2/online/image/2018/1010/7795120644_taylor-swift-a-houston-texas-le-4-fevrier-2017.jpg