1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Donald Trump s'excuse "au nom de la nation" auprès de Brett Kavanaugh
1 min de lecture

Donald Trump s'excuse "au nom de la nation" auprès de Brett Kavanaugh

À l'occasion de la cérémonie d'investiture de Brett Kavanaugh à la Cour suprême, le président américain a évoqué la "souffrance terrible" endurée par le juge, qui a été accusé d'agression sexuelle.

Donald Trump lors de la cérémonie d'investiture de Brett Kavanaugh à la Cour suprême
Donald Trump lors de la cérémonie d'investiture de Brett Kavanaugh à la Cour suprême
Crédit : Jim WATSON / AFP
Martin Planques & AFP

Donald Trump a évoqué lundi 9 octobre à l'occasion de la cérémonie d'investiture de Brett Kavanaugh à la Cour suprême, la "souffrance terrible" endurée par le juge, qui a été accusé d'agression sexuelle et qui a promis de se montrer "impartial" au sein de la plus haute juridiction des États-Unis.

Alors que sa confirmation a été farouchement combattue par les démocrates dès l'annonce de son choix par M. Trump, le juge Kavanaugh a promis lors de cette cérémonie officielle de se montrer "impartial" au sein de la Cour suprême, arbitre des sujets de société les plus épineux (peine de mort, mariage homosexuel, droit à l'avortement, défense de l'environnement...).

"Au nom de notre nation, je souhaite présenter des excuses à Brett et à l'ensemble de la famille Kavanaugh pour la douleur et la souffrance terribles que vous avez été contraints d'endurer", a déclaré le président américain à la Maison Blanche. Il a ensuite fait prêter serment au magistrat de 53 ans, confirmé samedi 6 octobre par le Sénat après une lutte politique intense de plusieurs semaines.

Le prompteur de Trump lors de l'investiture de Kavanaugh
Le prompteur de Trump lors de l'investiture de Kavanaugh
Crédit : Brendan Smialowski / AFP

"La Cour suprême est une institution judiciaire, ce n'est pas une institution partisane ou politique", a déclaré Brett Kavanaugh, accusé par une universitaire américaine de 51 ans d'avoir tenté de la violer au cours d'une soirée entre lycéens au début des années 1980. Son processus de confirmation a été accompagné de manifestations, notamment de victimes d'agressions sexuelles.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire