2 min de lecture États-Unis

Primaire démocrate : cette remarque de Joe Biden sur Kamala Harris qui ne passe pas

"Vas-y doucement avec moi, petite", a-t-il adressé à son opposante, la sénatrice de l'État de Californie. Cette phrase a immédiatement indigné sur Twitter, aussi bien du côté des internautes que des journalistes, qualifiée de dérangeante et condescendante.

Joe Biden et Kamala Harris au débat le 31 juillet 2019.
Joe Biden et Kamala Harris au débat le 31 juillet 2019. Crédit : SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Camille Descroix
Camille Descroix
et AFP

Une remarque qui dérange. Lors du second volet du 2e débat de la primaire démocrate américaine, ce mercredi 31 juillet, le favori Joe Biden a accueilli sur scène la sénatrice Kamala Harris avec des mots bien à lui. "Vas-y doucement avec moi, petite", lui a-t-il glissé tout sourire devant les millions d'Américains qui suivaient le débat télévisé.

Cette phrase a immédiatement fait mouche sur Twitter, aussi bien du côté des internautes que des journalistes, qualifiée de dérangeante et condescendante. "Est-ce qu'il vient bien de l'appeler 'kid'", déplore un journaliste du New York Times. "C'est une sénatrice et une dure à cuire. Pas une enfant", fustige la démocrate Christina Reynolds. Ian Sams, l'attachée de presse de la sénatrice, s'est lui aussi montré très étonné.

Depuis le début de la primaire, Joe Biden, âgé de 76 ans, connait des difficultés. Ce dernier avait livré une prestation assez terne lors du précédent débat. Cette fois-ci, il a voulu se montrer plus incisif. Mais la sénatrice de l'État de Californie ne s'est pas laissée faire et l'a attaqué, notamment sur ses relations passées avec des sénateurs ségrégationnistes, un sujet déjà abordé lors du débat en juin dernier. Les positions de Joe Biden ont été passées au crible, ce mercredi, notamment sur son bilan en matière de justice pénale, sur l'immigration ou les droits des femmes. 

Malgré tout, l'ancien vice-président de Barack Obama devance largement ses concurrents dans les sondages avec le soutien de 32% des électeurs démocrates -- loin devant les sénateurs progressistes Bernie Sanders et Elizabeth Warren à 15% chacun --, ce qui en fait une cible naturelle de ses rivaux. Le prochain débat est prévu à la mi-septembre avec des règles plus strictes de participation. Seuls une dizaine de candidats devraient se qualifier. Le premier vote de la primaire démocrate aura lieu dans le petit Etat de l'Iowa, le 3 février 2020. 

>
1. Kamala Harris, l'anti-Trump Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL Originals | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Parti démocrate Joe Biden
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants