5 min de lecture États-Unis

Présidentielle américaine : la vie de Joe Biden marquée par les tragédies

PODCAST 1/2 - Depuis Wilmington, Philippe Corbé, correspondant de RTL aux États-Unis, revient sur le parcours personnel du plus célèbre habitant du Delaware, qui est aujourd’hui le favori pour affronter Donald Trump l’an prochain. Il s’appelle Joe Biden, c’est l’ancien vice-président d’Obama.

LETTRE-AMERIQUE_POP_245x300 Une lettre d'Amérique Philippe Corbé & RTL Originals iTunes RSS
>
Une lettre d'Amérique - Les tragédies de Joe Biden Crédit Image : RTL Originals | Crédit Média : RTL | Date : La page du podcast
Philippe Corbé
Philippe Corbé
Journaliste RTL

Élu au Sénat à seulement 30 ans, vice-président de Barack Obama, apprécié, admiré, à gauche comme à droite, Joe Biden pourrait bien battre Donald Trump l'an prochain. Son histoire est celle d'un jeune homme issu d'une famille catholique, d’origine irlandaise. Son père vendait des voitures. Il parle souvent d’ailleurs de ses parents, des valeurs de courage, de droiture, de bonté, qu’ils lui ont inculqué.

Au Congrès il était surnommé “Joe middle class”, c’est-à-dire “Joe classe moyenne” et selon lui ce n’était pas un compliment dans la bouche des autres élus, mais lui en est fier, il est vu comme un représentant de cette Amérique des travailleurs, comme l’un des leurs.

Fin 1972, Joe Biden est élu au Sénat, un avenir radieux s'ouvre à lui mais seulement quelques semaines avant sa prise de fonction, le sol se dérobe sous ses pieds. Il vit une tragédie qui a bouleversé sa vie et qui marque aussi la manière dont les Américains le regardent et l’écoutent aujourd’hui encore.

J’ai reçu un appel me disant que mon épouse et ma fille de 18 mois avaient été tuées dans un accident de voiture.

Joe Biden, Promise me Dad
Partager la citation

Cette tragédie, Joe Biden en parle lui-même dans l'un de ses livres "Pomise me Dad" (Promets moi, papa) : "J’étais un sénateur des Etats Unis nouvellement élu à 30 ans, lorsque j’ai reçu un appel me disant que mon épouse et ma fille de 18 mois avaient été tuées dans un accident de voiture, alors qu’elles étaient parties faire les courses de Noël. Mes fils Beau et Hunt étaient aussi dans la voiture. Ils s’en sont sortis mais après avoir passé des semaines à l’hôpital, avec de multiples fractures”.

À lire aussi
Jane Fonda lors de son arrestation le vendredi 18 octobre devant le Capitole, à Washington. climat
États-Unis : Jane Fonda de nouveau arrêtée lors d'une manifestation pour le climat

Joe Biden l’écrit assez sobrement, mais les Américains savent plus précisément ce qu’il s’est passé. La voiture où se trouvait sa famille a été écrasée par un camion. A l’hôpital, quand Hunter, trois ans, s’est réveillé, son grand frère Beau, 4 ans, s’est tourné vers lui, lui a pris la main, et lui a dit, “I love you, I love you, I love you”, “Je t’aime, je t’aime, je t’aime”.

ABONNEZ-VOUS À CE PODCAST

Biden a songé à démissionner du Sénat avant même d’y avoir siégé, mais des proches l’ont convaincu qu’il était important, pour ses fils, de ne pas lâcher prise. Deux ans plus tard, il a rencontré Jill, une jeune enseignante, qui est toujours sa femme, qui a élevé les garçons comme une mère. Ils ont eu une fille ensemble.

Beau et Hunter ont passé beaucoup de temps dans les bureaux d’autres sénateurs, notamment Ted Kennedy, démocrate, John McCain, républicain, tous les deux devenus des amis de Joe Biden, ils ont été comme des parrains. Les garçons ont baigné dans la politique, suivi leur père lors de ses deux campagnes présidentielles ratées, en 1988 et en 2008.

Un lien très fort les unissait, malgré les problèmes de drogues, d’addiction,  d’alcoolisme de Hunter. Beau a choisi de s’engager sous les drapeaux et a été déployé en Irak. Son chemin était tracé, il était devenu ministre de la justice ici, dans l’État du Delaware, il avait bon espoir d’être élu gouverneur en 2016, et peut être, peut-être un jour, en tout cas c’était ça le projet implicite, un jour se présenter pour la présidentielle. 

Il avait toutes mes qualités sans mes défauts

Joe Biden à propos de son fils Beau
Partager la citation

"Joe 2.0" le surnommait Barack Obama. “Il avait toutes mes qualités sans mes défauts” confirme Joe Biden. Mais fin mai 2015, alors que tout Washington, jusqu’au président Obama, se demandait si le vice président Biden allait se présenter à la primaire démocrate contre Hillary Clinton, la favorite, Beau Biden est décédé d’un cancer du cerveau. La même maladie qui a emporté ses parrains, le sénateur Ted Kennedy quelques années plus tôt. John McCain trois ans plus tard.

Dans le prochain épisode d'une lettre d'Amérique, Philippe Corbé, nous parlera de la carrière politique de Joe Biden. Son parcours, ses atouts, ses faiblesses. Peut-il vraiment battre Donald Trump en 2020 ?

>> Une lettre d'Amérique, une série d'épisodes exceptionnels à retrouver chaque mardi. Une carte-postale sonore pour nous aider à mieux comprendre cette Amérique d'aujourd'hui, à la fois si familière et parfois totalement déconcertante. 
Un podcast RTL Originals.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis RTL Originals Une lettre d'Amérique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants