2 min de lecture Parti démocrate

Primaires démocrates : Amy Klobuchar, une alternative modérée et expérimentée

PORTRAIT - La sénatrice de 59 ans qui se pose en rassembleuse pragmatique est arrivée troisième à la primaire du New Hampshire mardi 11 février.

Amy Klobuchar, dans le New Hampshire le 11 février
Amy Klobuchar, dans le New Hampshire le 11 février Crédit : Scott Eisen / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Thomas Pierre
Thomas Pierre et AFP

"Bonjour l'Amérique, je suis Amy Klobuchar et je battrai Donald Trump". Sa troisième place mardi 11 février à la primaire démocrate du New Hampshire sonne comme un triomphe pour la sénatrice du Minnesota. Âgée à 59 ans, cette femme politique expérimentée vient de réussir l'exploit de se hisser parmi les favoris de son camp dans la course à l'investiture

Certes, Amy Klobuchar n'est pas arrivée en tête, mais la "dynamique" est cruciale pour défier le président républicain en novembre. Et ce bon résultat était encore inattendu il y a deux semaines pour cette petite-fille d'un mineur.

Affable, la plaisanterie facile, la candidate modérée aime à répéter qu'elle vient de la région des États-Unis que les démocrates doivent absolument reconquérir s'ils veulent gagner contre Donald Trump. En 2016, le Midwest rural et ouvrier avait en partie basculé pour le milliardaire lui offrant une victoire choc.

"Amy", une figure populaire dans le Minnesota

Ex-procureure et ancienne avocate, elle fut la première femme élue au Sénat américain par le Minnesota, en 2006. Dans cet État qu'elle sillonne chaque année d'un bout à l'autre, où tout le monde l'appelle "Amy", cette fille d'un célèbre journaliste sportif reste très populaire. Y compris dans les bassins miniers du Nord qui ont choisi Donald Trump. 

À lire aussi
Le candidat à la primaire démocrate Bernie Sanders. États-Unis
Présidentielle américaine : pourquoi Bernie Sanders a-t-il abandonné ?

Connue pour sa modestie, Amy Klobuchar a été réélue pour un troisième mandat dans le Minnesota en 2018 avec une écrasante majorité. Une performance remarquée. "Ce qui me définit, c'est de savoir gagner largement en rassemblant", déclarait-elle au New York Times, qui lui a donné son soutien à égalité avec la sénatrice progressiste Elizabeth Warren. Mais Amy Klobuchar admet aussi volontiers qu'elle peut être "dure". 

>
23. Avec Pete Buttigieg, dans l'Iowa : l'homme qui monte dans la primaire Crédit Image : dailymotion | Crédit Média : RTL | Date :

Une pragmatique rassembleuse

Face à l'ascension remarquée de Pete Buttigieg, 38 ans, la sénatrice sait se montrer mordante, pointant du doigt son inexpérience. Quand un candidat créé la surprise, "ce n'est pas forcément le nouveau venu", a-t-elle indiqué. 

"Nous avons un nouveau venu à la Maison Blanche et regardez où ça nous a mené", a-t-elle souligné lors du dernier débat démocrate, avant d'insister: "L'expérience est une bonne chose", se posant par la même occasion comme une pragmatique capable de tendre la main aux républicains ou à l'aile gauche de son parti.

Le socialiste Bernie Sanders est son ami, assure-t-elle, nous avons simplement "une philosophie différente". Par exemple, sa proposition de rendre l'université publique gratuite "fait bien sur un autocollant mais je ne crois pas que ce soit bon pour l'économie", a-t-elle déclaré. 

Face au socialiste Sanders et à l’inexpérimenté Buttigieg, Amy Klobuchar apparaît de plus en plus comme une alternative envisageable contre Donald Trump

>
28. Pourquoi le mot "socialisme" fait-il si peur en Amérique ? Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL Originals | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Parti démocrate Présidentielle américaine Primaires
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants