1 min de lecture États-Unis

Présidentielle USA : "Trump est quelqu’un qui n’accepte pas de perdre", dit une spécialiste

INVITÉE RTL - La journaliste Anne Toulouse estime que Joe Biden sera vainqueur de l'élection, et que les recours ne changeront rien à l'issue du scrutin.

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
"Personne ne s'attend à ce qu'un recomptage change une élection", assure Anne Toulouse Crédit Image : Brendan Smialowski / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier édité par Ryad Ouslimani

On ne sait toujours pas qui sera le prochain président des États-Unis, trois jours après le scrutin du mardi 3 novembre. Mais Joe Biden semble de plus en plus proche de valider sa victoire. "Ce qui va se passer, c’est que l’un des États qui sont sur le point d’être proclamés" va basculer, "on va dire qu’il est arrivé à 270 grands électeurs", explique sur RTL la journaliste Anne Toulouse, spécialiste des États-Unis.

Ensuite, "il faudra que l’élection soit certifiée et les recours commenceront", prévoit-elle. Mais elle prévient qu’"il se peut que ce soit fondé", notamment en Pennsylvanie. "La ville de Philadelphie ne s’est pas rendue service en éloignant les observateurs", estime Anne Toulouse. 

En Géorgie, l’écart est inférieur à 1% de qui va enclencher un recomptage des voix. "Personne ne s’attend à ce que ça change une élection", tempère l’auteure de Dans la tête de Donald Trump. "Même la Géorgie ne va pas changer le grand dessein des choses", estime Anne Toulouse concernant la victoire de Joe Biden. "Personnellement je n’ai jamais douté qu’il gagnerait", confie-t-elle.  

Trump "a un avenir politique"

Si elle assure que Donald Trump ne concèdera pas sa défaite, ce qui n’est qu’une "courtoisie", "le 12 décembre, il y aura réunion des grands électeurs qui décideront". "C’est quelqu’un qui n’accepte pas de perdre", ajoute Anne Toulouse.

À lire aussi
Les militaires de la garde nationale ont pris place dans Washington, en vue de l'investiture de Joe Biden le 20 janvier. États-Unis
DIAPORAMA - Investiture de Joe Biden : Washington en état de siège

"Il a connu pas mal d’échec dans sa vie mais est retombé sur ses pieds. Il a un avenir politique", rappelle la journaliste. "C’est une victoire de Trump qui a élargi l’électorat républicain (…) notamment les latinos", analyse-t-elle. "Le trumpisme n’est pas mort, ça doit être un souci pour les démocrates", pointe Anne Toulouse. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Présidentielle américaine Donald Trump
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants