2 min de lecture États-Unis

Présidentielle américaine : revers judiciaire pour Trump en Pennsylvanie

Un recours de la campagne de Donald Trump pour des accusations de fraudes en Pennsylvanie a été rejeté par une cour d'appel cinglante dans ses conclusions.

Donald Trump lors de sa campagne électorale à l'aéroport Altoona-Blair County, à Martinsburg (Pennsylvanie), le 26 octobre 2020.
Donald Trump lors de sa campagne électorale à l'aéroport Altoona-Blair County, à Martinsburg (Pennsylvanie), le 26 octobre 2020. Crédit : SAUL LOEB / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
et AFP

Donald Trump ne veut pas s'avouer vaincu. Plus de trois semaines après l'élection présidentielle, le président sortant et les républicains continuent de multiplier les recours en justice afin de tenter d'inverser la tendance. Mais pour le moment, ils font choux blanc. En Pennsylvanie, l'un des "swing states" avec ses 20 grands électeurs, une cour d'appel a rejeté la plainte de l'équipe de campagne de Donald Trump. 

Les républicains affirmaient que l'élection n'avait pas été équitable, mais la justice a refusé vendredi 27 novembre de bloquer la certification de la victoire de Joe Biden dans l'État clé. "Affirmer qu'une élection est injuste ne la rend pas injuste pour autant", ont écrit les trois juges dans une décision unanime et cinglante, estimant que la campagne de Trump n'avait ni apporté d'accusations fondées, ni de preuves pour les soutenir.

Pour les troupes de Donald Trump, ce revers intervient après une série d'une vingtaine de défaites judiciaires dans tout le pays. Mais ça ne change pas la position du président américain concernant la victoire de Joe Biden, qu'il rejette mordicus. "Juste pour que vous compreniez, cette élection a été frauduleuse", a-t-il dit à des journalistes jeudi.

Des procès "sans fondement"

La campagne de Donald Trump avait intenté ce recours après qu'un juge fédéral eut estimé la semaine dernière "sans fondement" une action en justice emmenée par Rudy Giuliani, avocat personnel du président, alléguant des fraudes électorales substantielles en Pennsylvanie. Un échec judiciaire qui a précipité l'officialisation de la victoire du candidat démocrate en Pennsylvanie, finalement certifiée mardi. Le rejet de l'appel vient confirmer ce processus.

À lire aussi
Coronavirus États-Unis
Biden estime que la Covid-19 fera plus de 600.000 morts aux États-Unis

Les équipes du président américain n'ont "jamais prétendu que quiconque ait moins bien traité la campagne Trump ou les voix pour Trump que la campagne Biden ou les voix pour Biden", expliquent les juges de la cour d'appel dans leur jugement. "Ils ne peuvent pas remporter ce procès. Ils ont reconnu qu'ils ne prétendaient pas qu'il y ait eu de la fraude électorale."

Une avocate de la campagne de Trump, Jenna Ellis, dénonçant une "machinerie judiciaire militante" en dépit du fait que les trois juges aient été nommés par des présidents républicains, dont un par Donald Trump lui-même, a indiqué sur Twitter leur intention de faire appel devant la Cour suprême.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Présidentielle américaine Donald Trump
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants