2 min de lecture Diplomatie

OTAN : Donald Trump "grondé" par Emmanuel Macron

Pendant le sommet de l'OTAN, mercredi 3 décembre, les échanges publics entre Donald Trump et Emmanuel Macron ont été particulièrement tendus.

Un air d'amérique - Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
Otan : Donald Trump "grondé" par Emmanuel Macron Crédit Image : ludovic MARIN / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Noé Blouin

Aux États-Unis, l'échange tendu entre les présidents Trump et Macron, dans le cadre du sommet de l’OTAN, a été perçu avec stupéfaction. C’est la une du New York Times de ce mercredi 4 décembre : Emmanuel Macron qui pointe du doigt Donald Trump. Voici le titre : "Trump grondé par Macron".

On n'a jamais vu ça de l'autre côté de l'Atlantique. Trump a l’habitude de transformer la séance photo poignée de main avant les rencontres diplomatiques, en une mini conférence de presse. Il parle librement, et généralement dit ce qu’il pense, pendant que son interlocuteur ne dit pas grand-chose, grimace comme Angela Merkel, soupire comme le Japonais Abe, ou bien regarde ses chaussures en attendant que ça passe.

Là, l’échange avec le président Macron était vraiment étonnant, on n'a jamais vu le président Trump se faire ainsi reprendre, contester, corriger point par point en direct par un autre dirigeant étranger.

Et ce malaise était perceptible sur FOX News. Après la fin de cet échange tendu diffusé en direct, l’un des commentateurs a lâché un "waouh" de stupéfaction, ils avaient du mal à trouver les mots pour décrire ces 42 minutes tendues, parfois brutales.

"Soyons Sérieux"

À lire aussi
Le Capitole, qui abrite le Congrès américain à Washington DC, le 11 mars 2014 (archives). diplomatie
États-Unis : le Congrès reconnaît le génocide arménien, la Turquie réagit

À l'image de l’échange sur les jihadistes. Quand Trump plaisante sur les terroristes européens emprisonnés, en disant à Macron : "Voulez-vous des combattants de Daesh sympas, je peux vous en donner, prenez ceux que vous voulez". Le Français lui a répondu sèchement : "Soyons sérieux". Il a ensuite expliqué que la plupart des jihadistes ne sont pas Européens. L’Américain lui a ensuite rétorqué qu’il n’avait jamais entendu une telle langue de bois, ce qui fait fait rire ses conseillers.

Mais il n’y a pas seulement ça. Sur l’OTAN, le commerce, Macron a contesté Trump devant les caméras. Le plus frappant, c’est lorsque Macron a repris la parole après Trump pour démontrer qu’il venait de mentir en accusant son prédécesseur Obama d’avoir incité la Turquie à acheter des armes à la Russie. Notez que Trump n’a pas osé lui redire en face devant les caméras ce qu’il a dit quelques heures plus tôt en accusant le président français d’être "très très perfide".

La risée du monde

Et une nouvelle vidéo circule des dernières heures. Lors du cocktail à Buckingham, un groupe se moque ouvertement du président Trump. Le Britannique Johnson, le Français Macron, le Canadien Trudeau, le Néerlandais Rutte, et on peut reconnaître aussi la princesse Anne, la fille de la Reine. Tous rient aux dépens du président Trump.

C’est humiliant, car le Donald Trump dit souvent en meeting que depuis qu’il est président plus personne n’ose se moquer des États-Unis, qui jusque-là, selon lui, étaient la risée du monde.

Cette vidéo démontre l’inverse. Pourtant, une présentatrice vedette de FOX News avance que cet enregistrement est une bonne nouvelle pour Trump. Pour elle, les Américains vont détester voir des dirigeants étrangers se moquer ainsi de leur président.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Diplomatie Donald Trump Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants