3 min de lecture Chine

"Mulan" : pourquoi le film de Disney, boudé par les Chinois, vire au fiasco

Sorti en Chine le 11 septembre dernier, le film de Disney "Mulan", critiqué entre autres pour sa propagande nationaliste, peine également à convaincre le public chinois.

Le premier visuel du live-action movie "Mulan"
Le premier visuel du live-action movie "Mulan" Crédit : Disney
Photo-Thomas-Pierre
Thomas Pierre Journaliste

Pour Disney, Mulan devait être la clé du marché chinois. Plus d'une semaine après sa sortie dans le pays, cette réadaptation en prises de vue réelles a pourtant tout de l'accident industriel. Rarement un film du géant américain du divertissement n'aura été autant source de controverses. 

Après les critiques de la communauté LGBT, celles des exploitants occidentaux indignés par la diffusion en streaming sur Disney+, Mulan, qui vient de sortir en salles en Chine, fait aujourd'hui l'objet d'un appel au boycott. De nombreuses associations de défense des droits humains se sont en effet émues du tournage de scènes dans la province du Xinjiangoù est détenue la communauté des Ouïghours. 

Plus d'un million de personnes issues de cette minorité musulmane seraient ou auraient été internées dans des camps. Le gouvernement chinois est aussi soupçonné de prévenir les femmes ouïghoures d'avoir plus d'enfants. La Chine affirme qu'il s'agit de centres de formation professionnelle, destinés à aider la population à trouver un emploi et à l'éloigner de la tentation de l'extrémisme religieux. 

Les autorités chinoises remerciées

Mais cette polémique s'est trouvée encore amplifiée à la lecture du générique. Sorti en Chine le 11 septembre dernier, Disney adresse en effet à la fin du film ses remerciements à des instances du gouvernement, de la sécurité publique, et du Parti communiste chinois (PCC) du Xinjiang (nord-ouest). 

À lire aussi
Un couple de touristes devant la Tour de la Grue Jaune à Wuhan, le 3 septembre 2020 Coronavirus Chine
Coronavirus : comment la Chine est-elle parvenue à contrôler l'épidémie ?

"Que le film adresse ses remerciements au gouvernement du Xinjiang suite à l'aide apportée, quoi de plus normal?", un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. Sauf que Mulan avait déjà fait l'objet d'une controverse l'an passé.

La star du film, l'actrice américaine d'origine chinoise Liu Yifei, a exprimé son soutien à la police hongkongaise face aux violences ayant émaillé les manifestations pro-démocratie à Hong Kong."Selon moi, c'est la Mulan d'aujourd'hui", a déclaré Zhao Lijian en référence à l'hostilité qu'elle a dû affronter après ses propos. "C'est une authentique Chinoise!".

Un film de propagande chinoise ?

Le blockbuster au budget de 200 millions de dollars (169 millions d'euros) s'inspire d'une légende chinoise : celle d'une jeune femme de la Chine ancienne se déguisant en homme afin de partir combattre, en remplacement de son père vieillissant. Mais la version 2020 de la ballade millénaire, bien loin de la fable féministe a, selon ses détracteurs, tout du tract de propagande du régime.


Outre la ressemblance, fortuite ou non, du père de Mulan, joué par le comédien hongkongais Tzi Ma, avec l'actuel dirigeant chinois Xi Jinping, les guerriers chinois tentent de bouter hors de leur frontière occidentale des envahisseurs, aux traits étrangement halés, qui ne sont pas sans évoquer des Musulmans, relève le Figaro.  

"Disney est un escroc"

Une réécriture du mythe de Mulan, qui ne semble pas non plus convaincre les Chinois eux-mêmes. Plus d'une semaine après sa sortie en salles, le blockbuster fait l'objet de critiques en ligne très négatives de la part des spectateurs. Il est noté seulement 4,9/10 sur la plateforme chinoise de référence Douban.com

Des internautes y considèrent que les Américains n'ont pas compris cette histoire chinoise : "Disney est un escroc", ou "ce n'est certainement pas le Mulan que nous voulions voir". Non sans avoir approuvé le scénario, le gouvernement chinois a lui-même descendu en flèche le film de Disney, estimant qu'il illustrait "la méconnaissance de la culture chinoise" de la part du géant américain. Que ce soit en matière commerciale, politique ou culturel, le quiproquo entre les États-Unis et la Chine semble désormais bel et bien total. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chine Diplomatie Disney
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants