1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "Mulan" : pourquoi une partie de la communauté LGBT veut boycotter le film
1 min de lecture

"Mulan" : pourquoi une partie de la communauté LGBT veut boycotter le film

VU DANS LA PRESSE - Le film "Mulan" disponible aux États-Unis depuis le 4 septembre dernier fait l'objet de multiples appels au boycott.

Le premier visuel du live-action movie "Mulan"
Le premier visuel du live-action movie "Mulan"
Crédit : Disney
Marie Zafimehy

Aussitôt en ligne, aussitôt boycotté. Le film Mulan disponible sur Disney+ depuis le 4 septembre aux États-Unis (en France le 4 décembre) n'est pas du goût d'une partie de la communauté LGBTQ+. Celle-ci déplore l'absence d'un personnage devenu icône queer : le commandant Li Shang.


Comme le rappelle Têtu, dans le dessin animé de 1998, celui-ci tombe amoureux de Mulan alors que la soldate se fait passer pour un homme. Li Shang est ainsi devenu une icône bisexuelle, explique le magazine, et c'est pour cette raison que certains membres de la communauté LGBTQ+ s'émeuvent de son absence dans la nouvelle version de l'histoire.

Mulan n'en est pas à son premier mouvement de boycott. Au début de l'été l'actrice principale, Liu Yifei, avait créé la polémique en apportant son soutien à la police face aux manifestations pro-démocratie à Hong Kong.

Par ailleurs, selon les informations du Washington Post, le film a été en partie tourné dans la région du Xinjiang, où sont internées des millions de personnes musulmanes pour la plupart appartenant à la communauté Ouïghoure. Une situation dénoncée par Amnesty International. Dans un tweet, l'ONG interpelle Disney : "Pouvez-vous nous montrer votre rapport de diligence en matière de droits humains ?".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/