1 min de lecture États-Unis

Mort de George Floyd : Trump annonce le déploiement de "milliers" de soldats et policiers

Des manifestants rassemblés lundi 1er juin à l’extérieur de l’enceinte de la Maison Blanche, réclamant justice après la mort d’un Noir américain aux mains de la police, ont été visés par des tirs de gaz lacrymogène.

Un manifestant devant la Maison Blanche lors d'une nuit de protestation à la suite de la mort de George Floyd, dimanche 31 mai.
Un manifestant devant la Maison Blanche lors d'une nuit de protestation à la suite de la mort de George Floyd, dimanche 31 mai. Crédit : ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Venantia
Venantia Petillault et AFP

Le président Donald Trump a annoncé lundi 1er juin le déploiement de "milliers de soldats lourdement armés" et policiers à Washington, en jugeant que les troubles de la veille dans la capitale fédérale étaient "une honte".

Appelant les gouverneurs à prendre les mesures nécessaires pour "dominer les rues" et dénonçant des actes de "terrorisme intérieur", Donald Trump a promis de restaurer l'ordre aux États-Unis. Tandis qu'il s'exprimait dans les jardins de la Maison Blanche, la police a effectué des tirs de gaz lacrymogène pour tenter de disperser des manifestants rassemblés à l'extérieur de l'enceinte.

Le président s’exprime dans le jardin de la Maison Blanche afin de "faire le point sur la réponse de l’État fédéral" aux violences ayant éclaté à travers le pays à la suite de la mort de George Floyd. Confronté à une situation inédite de troubles à l’ordre public, Donald Trump ne s’est, en dehors de messages sur Twitter, pas encore officiellement exprimé sur le sujet.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Racisme Violences
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants