1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Mort d'Elizabeth II : que va devenir le personnel de l'ex-Prince Charles, désormais roi ?
2 min de lecture

Mort d'Elizabeth II : que va devenir le personnel de l'ex-Prince Charles, désormais roi ?

Que vont devenir les 491 employés d'Elizabeth II ? Et ceux de l'ancien Prince de Galles ? C'est la question que se pose aujourd'hui la presse britannique, alors que Charles III monte sur le trône.

Le nouveau roi Charles III quittant Clarence House, sa résidence en tant que prince de Galles, le 12 septembre 2022
Le nouveau roi Charles III quittant Clarence House, sa résidence en tant que prince de Galles, le 12 septembre 2022
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Mort d'Elizabeth II : que va devenir le personnel de l'ex-Prince Charles, désormais roi ?
00:01:21
Vincent Serrano - édité par Thomas Pierre

Cinq jours après son décès en Écosse, la dépouille de la reine Elizabeth II est arrivée mardi 13 septembre au soir à Londres, à bord d'un avion de la Royal Air Force, accompagnée par sa fille, la princesse Anne. Transféré ce mercredi à Westminster, le cercueil restera exposé durant cinq jours, jusqu'aux funérailles.

En attendant, le cercueil se trouvait mardi matin à Buckingham, où les employés du palais défilent en privé pour rendre hommage à celle qu'ils ont servie des années. Justement, le sort de ces employés de Buckingham intéresse la presse britannique : que vont-ils devenir avec le nouveau roi ? Rappelons qu'ils sont 491 au service de sa majesté.

D'autant que le roi Charles III arrive lui-même avec ses 100 employés, ceux de Clarence House, ou il réside depuis plusieurs années. Il y a par exemple autour de lui, là-bas, 12 employés de communication, quatre chefs cuisiniers, trois valets, autant de personnes pour l'aider à s'habiller

592 personnes en attente de leur sort

Et d'après nos confrères du Guardian, beaucoup de ses 101 serviteurs, ceux de Clarence House, ont déjà reçu une lettre du principal assistant du roi leur notifiant qu'il allait y avoir des doublons et que certains risqueraient de voir leur poste remis en question. Un premier coup dur. Le deuxième, c'est qu'ils auraient reçu cette lettre lundi, en plein hommage à la reine en Écosse, (quelques employés devaient regarder à la télévision) et surtout dans une période où ils travaillent sans relâche depuis cinq jours maintenant pour faciliter l'accession au trône du roi Charles III. 

À lire aussi

Alors aucune décision n'est encore prise. Ils ne sont pas pour l'instant licenciés. Il va y avoir des consultations, mais c'est un vrai coup dur pour ceux qui travaillent dans cette maison depuis des décennies. Qui plus est dans un contexte de crise économique majeure au Royaume-Uni. Il se fait donc entendre ici qu'il y aurait déjà des solutions de reclassement dans différentes maisons de la famille royale. Ce qui est sûr, c'est que le sort de ces employés de Buckingham Palace et du roi Charles III ne sera pas connu avant la fin des funérailles de la reine. 592 personnes qui, d'ici là, vont devoir continuer de travailler d'arrache-pied au service de Sa Majesté.  

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.