1 min de lecture Sahel

Mali : Sophie Pétronin, otage depuis trois ans, a été "oubliée", estime son époux

Jean-Pierre Pétronin a déploré le 30 décembre le silence entourant le sort de son épouse Sophie, enlevée au Mali le 24 décembre 2016.

Sophie Pétronin a été enlevée au Mali fin 2016.
Sophie Pétronin a été enlevée au Mali fin 2016. Crédit : SITE INTELLIGENCE GROUP / AFP
benoit
Benoît Collet et AFP

Jean-Pierre Pétronin a déploré le 30 décembre le silence entourant le sort de son épouse Sophie, enlevée au Mali le 24 décembre 2016. "On ne sait pas si elle est vivante. Cela fait un an que nous n'avons plus de nouvelle du tout", a confié le mari de la médecin humanitaire septuagénaire, enlevée à Gao par des hommes armés.

Concernant d'éventuelles négociations en vue de la libération de Sophie Pétronin, elles seraient "au point mort", selon son mari. "C'est peut-être top secret, mais si quelqu'un du gouvernement nous entend, est-ce qu'il peut dire quelque chose à mon fils ou à moi?", a demandé Jean-Pierre Pétronin sur Europe 1.

En mai 2019, lors d'un hommage à Paris aux deux soldats français tués au Burkina Faso, le président Macron avait spécifiquement évoqué Sophie Pétronin. "Nous ne l'oublions pas. Ceux qui attaquent un Français doivent savoir que jamais notre nation n'abandonne ses enfants", avait alors affirmé le Président.

L'armée n'aurait aucun élément

De son côté, le chef d'état-major français, le général François Lecointre, avait indiqué en mai 2019, sur l'antenne de RTL, ne pas avoir "d'éléments sur l'endroit" où Sophie Pétronin était détenue.

À lire aussi
Un soldat français de la force Barkhane au Sahel. Sahel
Coronavirus : 4 cas positifs parmi les soldats de l'opération Barkhane, un militaire décédé

La dernière vidéo où apparaît Sophie Pétronin a été reçue à la mi-juin 2018. Elle y semblait très fatiguée, le visage émacié. Dans une autre vidéo, datant novembre 2018, ses ravisseurs affirmaient que son état de santé s'était dégradé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sahel Mali Otages français
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants