1 min de lecture Otages français

"On n'est pas couché" : le fils de Sophie Pétronin nie être atteint du syndrome de Stockholm

Sébastien Chadaud-Pétronin est revenu sur le reproche qui lui a été fait d'avoir remercié les jihadistes de bien traiter sa mère, retenue en otage au Mali depuis le 24 décembre 2016.

Sébastien Chadaud-Pétronin sur le plateau d'"On n'est pas couché", le 25 mai 2019
Sébastien Chadaud-Pétronin sur le plateau d'"On n'est pas couché", le 25 mai 2019 Crédit : Capture d'écran / France 2
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Près de deux ans et demi se sont écoulés depuis l'enlèvement au Mali de l'humanitaire Sophie Pétronin, le 24 décembre 2016. Depuis, ses proches et notamment son fils Sébastien Chadaud-Pétronin oeuvrent sans relâche pour sa libération. Ce dernier, qui vient de sortir un livre intitulé Ma mère, ma bataille (ed. Fayard) accuse l'État d'avoir "abandonné" sa mère. 

Invité sur RTL le 7 mai dernier, il estime que Sophie Pétronin est "sacrifiée" car Paris refuse de parler avec les ravisseurs : "C'est une affaire politique", affirme-t-il. Lui assume vouloir être un intermédiaire avec les jihadistes qui retiennent sa mère, comme il l'a expliqué sur le plateau d'On n'est pas couché samedi 25 mai. Tout en se défendant d'être atteint du syndrome de Stockholm. 

"Je ne le pense pas (être atteint de ce syndrome, ndlr) mais en revanche j'ai dû travailler sur moi-même pour accepter le non-jugement. À partir de là, on respecte la personne qui est en face de nous, quand bien même la situation est catastrophique et seulement là, la discussion peut commencer", explique-t-il face à Laurent Ruquier et ses chroniqueurs. 

À lire aussi
Sébastien Chadaud-Pétronin, le fils de Sophie Pétronin, otage au Mali depuis 20 mois, pose devant une photo de sa mère à Bordeaux le 29 août 2018 otages français
Sophie Pétronin : un chef d'Aqmi évoque une "possible libération"

"On peut me reprocher d'avoir remercié les jihadistes d'avoir bien traité ma mère comme je l'ai fait lors d'une conférence de presse mais j'aimerais que l'on fasse une distinction avec le syndrome de Stockholm et le fait de se positionner de manière impartiale pour pouvoir engager un dialogue nécessaire à une perspective de libération", conclut Sébastien Chadaud-Pétronin.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Otages français Otages Télévision
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797710487
"On n'est pas couché" : le fils de Sophie Pétronin nie être atteint du syndrome de Stockholm
"On n'est pas couché" : le fils de Sophie Pétronin nie être atteint du syndrome de Stockholm
Sébastien Chadaud-Pétronin est revenu sur le reproche qui lui a été fait d'avoir remercié les jihadistes de bien traiter sa mère, retenue en otage au Mali depuis le 24 décembre 2016.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/on-n-est-pas-couche-le-fils-de-sophie-petronin-se-defend-d-etre-atteint-du-syndrome-de-stockholm-7797710487
2019-05-26 02:06:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/L_-F7dxSw-LFct9W12Fxrg/330v220-2/online/image/2019/0526/7797710488_sebastien-chadaud-petronin-sur-le-plateau-d-on-n-est-pas-couche-le-25-mai-2019.PNG