1 min de lecture Otages français

Sophie Pétronin : un chef d'Aqmi évoque une "possible libération"

L'humanitaire, enlevée fin 2016 au Mali, est la dernière otage française dans le monde. Dans un entretien réalisé par France 24, l'un des chefs d'Aqmi, Al Qaida au Maghreb islamique, évoque "une possible libération".

Marc-Olivier Fogiel RTL Soir Marc-Olivier Fogiel iTunes RSS
>
Sophie Pétronin : un chef d'Aqmi évoque une "possible libération" Crédit Image : MEHDI FEDOUACH / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Pierre Julien édité par Éléonore Merlin

Une lueur d'espoir pour Sophie Pétronin, dernière otage française dans le monde. L'humanitaire est retenue entre le Sahara et le sahel par des jihadistes d'Aqmi (Al Qaïda au Maghreb islamique) depuis fin 2016 lorsqu'elle a été enlevée au Mali. Son fils, Sébastien Chadaud-Pétronin, se démène pour tenter d'obtenir sa libération, multipliant les déplacements sur place. De son côté, l'armée française affirmait encore récemment ne pas avoir d'éléments sérieux sur sa localisation. 

Mais aujourd'hui, ses ravisseurs se disent ouverts à la discussion. Dans un entretien réalisé par France 24, un des chefs d'Aqmi évoque même une possible libération. Si le jihadiste réitère ses menaces contre les intérêts français au Sahel mais aussi sur le territoire français, il affirme qu’il est prêt à négocier et ne réclame plus de rançon mais propose un échange contre des jihadistes capturés et détenus dans différents pays du Sahel.

Arnaud Granouillac, un neveu de Sophie Pétronin, s'est dit soulagé sur RTL que les ravisseurs de sa tante ne "parlent plus d'argent" et évoque un prochain déplacement de Sébastien Chadaud-Pétronin pour tenter d'établir de nouveaux contacts en vue de la libération de sa mère.

À lire aussi
Sébastien Chadaud-Pétronin sur le plateau d'"On n'est pas couché", le 25 mai 2019 otages français
"On n'est pas couché" : le fils de Sophie Pétronin nie être atteint du syndrome de Stockholm

Lors de l'hommage national aux deux officiers mariniers tués au Burkina Faso pour libérer des otages, Emmanuel Macron a assuré ne pas oublier Sophie Pétronin, Française enlevée au Mali en 2016. "Je pense à Sophie Pétronin aux mains de ses ravisseurs", avait déclaré le chef de l'État. "Nous ne l'oublions pas. Ceux qui attaquent un Français doivent savoir que jamais notre pays n'abandonne ses enfants".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Otages français Aqmi Sahel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797741746
Sophie Pétronin : un chef d'Aqmi évoque une "possible libération"
Sophie Pétronin : un chef d'Aqmi évoque une "possible libération"
L'humanitaire, enlevée fin 2016 au Mali, est la dernière otage française dans le monde. Dans un entretien réalisé par France 24, l'un des chefs d'Aqmi, Al Qaida au Maghreb islamique, évoque "une possible libération".
https://www.rtl.fr/actu/international/sophie-petronin-un-chef-d-aqmi-evoque-une-possible-liberation-7797741746
2019-05-30 20:22:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/pQjRoSjfVvVwhzoEBQkjww/330v220-2/online/image/2018/0830/7794587604_sebastien-chadaud-petronin-le-fils-de-sophie-petronin-otage-au-mali-depuis-20-mois-pose-devant-une-photo-de-sa-mere-a-bordeaux-le-29-aout-2018.jpg