1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Liban : "On va vers la famine", dit l'ex-ambassadrice Tracy Chamoun sur RTL
2 min de lecture

Liban : "On va vers la famine", dit l'ex-ambassadrice Tracy Chamoun sur RTL

INVITÉE RTL - Tracy Chamoun, femme politique libanaise qui a démissionné de son poste d'ambassadrice en Jordanie après l'explosion du 4 août, estime que le Liban "est dans une situation vraiment terrible."

Le 4 août, une gigantesque explosion fait plus de 200 morts et au moins 6.500 blessés, détruit le port de Beyrouth et ravage des quartiers entiers de la capitale libanaise. La déflagration met à terre une économie déjà aux abois.
Le 4 août, une gigantesque explosion fait plus de 200 morts et au moins 6.500 blessés, détruit le port de Beyrouth et ravage des quartiers entiers de la capitale libanaise. La déflagration met à terre une économie déjà aux abois.
Crédit : STR / AFP
Tracy Chamoun était l'invitée de RTL du 1er septembre 2020
10:09
Alba Ventura - édité par Paul Turban

Tracy Chamoun, femme politique libanaise, était ambassadrice du Liban en Jordanie. Elle est l'une des premières responsables de haut rang à démissionner pour dénoncer "l'incurie" et "l'incompétence" du pouvoir, après l'explosion à Beyrouth du 4 août dernier. Aujourd'hui elle envisage de retourner durablement à Beyrouth pour participer à la reconstruction de son pays. "On va vers la famine", déclare-t-elle au micro de RTL ce mardi 1er septembre. 

"Je crois à un gouvernement de sauvetage, répond Tracy Chamoun alors qu'Emmanuel Macron, en visite au Liban, réclame un "gouvernement de mission". On est dans une situation vraiment terrible. On va vers la famine. 50 % de la population vit sous le seuil de pauvreté. On a besoin de gens au pouvoir qui ont la confiance de la population".
"Je suis rentrée [à Beyrouth] deux jours après l'explosion et c'était apocalyptique, se souvient l'ex-ambassadrice. Les gens étaient déboussolés, confondus, en douleur, perturbés profondément. Mais deux jours après, les jeunes du Liban, tous, balayaient, nettoyaient, s'étaient mis au service du pays. Cela me donne beaucoup d'espoir. C'est une génération qui est tellement mieux que nous...".

"Cette explosion, c'était trop pour moi", explique la démissionnaire qui entend rentrer au Liban dès que possible. "C'était la mise en évidence de l'échec de l'État libanais, un échec que je touchais tous les jours par mon travail. Avant qu'il n'y ait le gouvernement d'une couleur, ils essaient de faire un gouvernement de pacte national. Mais les partis ne sont d'accord sur aucun sujet. Donc ils sont toujours en train de se bloquer. Alors comment réaliser des projets ? Aller de l'avant ?".

"Je pense que la France a toujours joué un rôle très très important, réagit Tracy Chamoun à la visite d'Emmanuel Macron. Nous avons besoin d'un rôle international de supervision et de support pour les demandes du peuple libanais. Nous ne voulons pas que les gouvernements externes viennent et soient en connivence avec les gens corrompus du Liban".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/