1 min de lecture Explosions à Beyrouth

Liban : "Le risque, c'est la disparition" du pays, dit Le Drian sur RTL

INVITÉ RTL - Le ministre des Affaires étrangères a appelé à la formation d'un nouveau gouvernement au Liban et la mise en place de réformes "d'urgence".

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Jean-Yves Le Drian, invité de RTL du 27 août 2020 Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Marie-Pierre Haddad

Emmanuel Macron effectuera une nouvelle visite au Liban, le 1er septembre prochain. Le président de la République avait été le premier dirigeant étranger à se rendre dans la capitale libanaise le 6 août, deux jours après la gigantesque explosion au port de plusieurs milliers de tonnes de nitrate d'ammonium qui a fait environ 180 morts et ravagé des quartiers entiers. 

Invité à l'antenne de RTL ce jeudi 27 août, Jean-Yves Le Drian a exhorté les autorités libanaises à engager des réformes structurelles et à former un nouveau gouvernement. 

"Il y a urgence (...) Le pays est au bord de la détresse, au bord du gouffre. La moitié de la population vit en-dessous du seuil de pauvreté, il y a une jeunesse désemparée, le chômage est épouvantable et l'inflation est ahurissante", a expliqué le ministre des Affaires étrangères.

On ne va pas signer de chèque en blanc

Jean-Yves Le Drian
Partager la citation

Le Liban peut-il continuer avec la même classe politique ? "Non. Tout le monde sait ce qu'il faut faire. Tout le monde sait les réformes indispensables à mettre en place (...) On est devant la responsabilité des autorités libanaises à mettre en oeuvre un gouvernement de missions qui puisse assurer les réformes indispensables", a indiqué Jean-Yves Le Drian. 

À lire aussi
Une forte explosion a retenti à Beyrouth (Liban), le mardi 4 août 2020. Explosions à Beyrouth
Beyrouth : quatre morts après un incendie et une explosion dans un entrepôt de carburant

Si non, "la communauté internationale ne sera pas au rendez-vous, averti le ministre. On ne va pas signer de chèque en blanc pour un gouvernement qui ne met pas en oeuvre les réformes que tout le monde connaît", a-t-il ajouté en mettant en garde contre "le risque de la disparition du Liban".

Un mandat français ou international peut-il être envisagé ? "C'est aux Libanais de prendre leurs responsabilités (...) Ils se phagocytent entre eux pour faire un consensus sur l'inaction. Cela n'est plus possible et nous le disons avec force", a conclu Jean-Yves Le Drian.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Explosions à Beyrouth Jean-Yves LE DRIAN Liban
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants