1 min de lecture Coronavirus

Les infos de 6h30 - Coronavirus : "Plus rien nous retient", dit un étudiant Erasmus en Italie

Alors que l'Italie est en quarantaine et a fermé tous ses commerces, des étudiants Erasmus se voient contraints de quitter les lieux. "Il n'y a plus rien qui nous retient, il n'y a rien à faire. Il n'y a personne, tout est fermé", témoigne l'un d'entre eux.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Coronavirus : "Plus rien nous retient", dit un étudiant Erasmus en Italie Crédit Image : ANDREA PATTARO / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission

L'Italie a franchi un cran, mercredi 11 mars, avec la fermeture de tous les commerces et restaurants. Seuls les magasins d'alimentation et les pharmacies échappent à cette obligation. Les effets seront visibles dans une quinzaine de jours, promet le Premier ministre Giuseppe Conte.

Les universités fermées, les étudiants Erasmus rentrent chez eux, comme ce Français de 22 ans, Valère, qui n'aura même pas eu le temps de sortir ses cahiers. "Je suis arrivé à Rome à la mi-février. De la fac, je n'aurais vu que le premier jour avec le test d'initiation pour voir si on parlait italien. J'aurais eu un Erasmus sans cours, sans jamais être aller à la fac", regrette-t-il.

Interrogé sur le quotidien sur place, il répond : "Il n'y a plus rien qui nous retient, il n'y a rien à faire. Il n'y a personne, tout est fermé. On dirait un dimanche. Ça fait un peu ambiance de fin du monde", conclut-il.

A écouter également dans ce journal

USA - Le président américain Donald Trump a annoncé, mercredi 11 mars, suspendre les vols provenant d'Europe pour endiguer l'épidémie due au coronavirus.

À lire aussi
Automobile : pourquoi est-ce le moment d'acheter sa nouvelle voiture ? coronavirus
Automobile : les ventes de voitures repartent progressivement à la hausse


JusticeLe producteur de cinéma déchu Harvey Weinstein a été condamné à 23 ans de prison pour viol et agression sexuelle. Une première victoire majeure pour le mouvement #MeToo.

MunicipalesUn tiers des Français pensent qu'aller voter représente un risque face à l'épidémie de coronavirus, selon notre baromètre Harris Interactive x Epoka pour RTL, LCI et TF1 publié ce jeudi 12 mars.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Épidémie Italie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants