1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Les infos de 6h - Mali : ce que l'on sait du caporal-chef Maxime Blasco, tué au combat
2 min de lecture

Les infos de 6h - Mali : ce que l'on sait du caporal-chef Maxime Blasco, tué au combat

Soldat expérimenté, le caporal-chef Maxime Blasco est mort au combat ce vendredi 24 septembre. Il avait été décoré par Emmanuel Macron.

Le Caporal-chef Maxime Blasco du 7e bataillon de chasseurs alpin, tué au combat au Mali le 24 septembre 2021, lors d'une opération de la force anti-jihadiste française Barkhane.
Le Caporal-chef Maxime Blasco du 7e bataillon de chasseurs alpin, tué au combat au Mali le 24 septembre 2021, lors d'une opération de la force anti-jihadiste française Barkhane.
Crédit : Etat Major des Armées / AFP
Les infos de 6h - Mali : ce que l'on sait du caporal-chef Maxime Blasco, tué au combat
09:55
Le journal RTL de 6h du 25 septembre 2021
09:55
Valentin Boissais - édité par Sarah Belien

Un nouveau Français a été tué au combat au Mali. Alors que la France a entamé le désengagement partiel de la force Barkhane au Sahel, notre armée n'avait pas déploré de victimes sur place depuis le 2 janvier dernier. Là, c'est un soldat expérimenté qui est tombé sous les balles.

Le caporal-chef Maxime Blasco a perdu la vie lors d'un échange de tirs avec un groupe armé terroriste lors d'une opération de reconnaissance. Son commando a été pris à partie à proximité de la frontière avec le Burkina Faso. Le soldat a ensuite été touché par un tir de courte distance venant d'un tireur embusqué qui sera ensuite neutralisé. Mais le caporal-chef a succombé à ses blessures en quelques minutes.

Tireur d'élite, il était affecté au 7e bataillon de chasseurs alpins de Varces en Isère et il avait été tout récemment décoré de la médaille militaire des mains d'Emmanuel Macron le 18 janvier pour la valeur exceptionnelle de ses services. Car en 2019, il avait sauvé la vie de deux de ses camarades après un crash d'hélicoptère dans la région.

C'est le 52e militaire français décédé au Mali depuis 2013. En janvier dernier, deux soldats avaient trouvé la mort dans leur véhicule victime d'un engin explosif. C'est alors un groupe de soutien à l'Islam qui avait revendiqué l'attaque.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Procès du 13 novembre - Une audience encore particulièrement lourde lors du procès des attentats de 2015 ce vendredi avec la diffusion d'une vidéo terrifiante, celle de la revendication de l'État islamique. Une quinzaine de minutes interminables avec des images de propagande des auteurs des attaques devant le stade de France, au Bataclan et sur les terrasses parisiennes. Une vidéo qui s'intitule : "Tuez-les où que vous les rencontriez".

Allemagne - J-1 avant les élections législatives. Le pays va tourner une page mais pas n'importe laquelle : les 16 ans au pouvoir d'Angela Merkel. La chancelière allemande tire sa révérence avec une cote de popularité à rendre jaloux les autres leaders européens. Les Allemands vont donc devoir choisir un successeur et cela s'annonce serré entre les sociaux-démocrates (SPD), 25% des intentions de vote et les chrétiens-démocrates du parti d'Angela Merkel désormais crédité de 23%.

États-Unis - Nouveau drame au Texas où un garçon de 2 ans seulement est mort après avoir trouvé une arme à feu chargée dans le sac à dos d'un proche. L'enfant a reçu une balle dans la tête qu'il semble s'être tirée dessus par accident. Un drame tragiquement banal dans le pays.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/