1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Les infos de 18h - Hong Kong : la police utilise du gaz poivre dans des heurts à l'aéroport
1 min de lecture

Les infos de 18h - Hong Kong : la police utilise du gaz poivre dans des heurts à l'aéroport

Les manifestations continuent à Hong Kong où la police a fait usage de gaz poivre pour repousser les protestataires à l'extérieur de l'aéroport ce mardi 13 août. Le trafic aérien a été en partie paralysé. Les Hongkongais manifestent en faveur de la démocratie et s'opposent au gouvernement pro-Pékin.

Les manifestants pro-démocratie bloquent l'aéroport de Hong Kong.
Les manifestants pro-démocratie bloquent l'aéroport de Hong Kong.
Crédit : Manan VATSYAYANA / AFP
Les infos de 18h - Hong Kong : la police utilise du gaz poivre dans des heurts à l'aéroport
00:17:48
Les infos de 18h - Hong Kong : la police utilise du gaz poivre dans des heurts à l'aéroport
00:17:49
- édité par Camille Descroix

Les manifestations à Hong Kong, contre le régime pro-Pékin, ont de nouveau paralysé le trafic aérien ce mardi 13 août. Un groupe de policiers anti-émeutes a fait usage de gaz poivre pour repousser des manifestants, à l'extérieur de l'aéroport de la ville alors qu'il essayait d'escorter un homme évacué par ambulance.

L'occupation de l'aéroport par les protestataires, qui dénoncent la mainmise de Pékin sur l'ancienne colonie britannique récupérée par la Chine en 1997, continue de semer le chaos à Hong Kong. Les vols Air France sont en partie maintenus mais souvent avec des retards importants et la situation est très tendue, face à la forte répression de la police qui a utilisé du gaz poivre pour disperser les manifestants.

Un fourgon transportant une vingtaine de policiers s'est retrouvé bloqué par quelques centaines de manifestants radicaux alors qu'il suivait l'ambulance, a rapporté un journaliste de l'AFP sur place. Les policiers sont alors sortis de leur fourgon pour dégager la voie, pulvérisant du gaz poivre et arrêtant au moins deux personnes, a-t-il précisé.

Depuis une heure, il est difficile de savoir ce qu'il se passe. Carrie Lam, la cheffe de l’exécutif aux ordres de Pékin, avait lancé une mise en garde : "La violence plongera la société vers une situation dangereuse". Hier, Pékin avait qualifié les manifestants de "terroristes", annonçant une répression plus forte encore.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Manche - La sœur de deux des victimes du chavirage à Agon-Coutainville, qui a coûté la vie à 3 enfants, a réagi sur RTL. "C'est très dur de vivre ça", a-t-elle déclaré.

Politique - C'est aujourd'hui la clôture des candidatures pour la présidence du parti. L'élection aura lieu à la mi-octobre.

Malaise - Le corps retrouvé ce mardi dans la jungle est bien celui de Nora, l'adolescente franco-irlandaise disparue il y a 10 jours.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur