1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Les infos de 18h - Colère de la police judiciaire après le renvoi d'Eric Arella, patron de la PJ sud
2 min de lecture

Les infos de 18h - Colère de la police judiciaire après le renvoi d'Eric Arella, patron de la PJ sud

Le patron de la police judiciaire (PJ) de la zone sud, Eric Arella, a été démis de ses fonctions, au lendemain d'une manifestation des policiers de la PJ à Marseille.

Le bâtiment de la police judiciaire parisienne (illustration)
Le bâtiment de la police judiciaire parisienne (illustration)
Crédit : Thomas COEX / AFP
Le journal RTL de 18h du 07 octobre 2022
00:15:06
Les infos de 18h - Colère de la police judiciaire après le renvoi d'Eric Arella, patron de la PJ sud
00:15:06
Maxime Levy - édité par Robinson Hollanders

Les officiers de la police judiciaire (PJ) sont les fins limiers de la police française et ils sont très remontés. Des rassemblements ont eu lieu un peu partout en France vendredi 7 octobre. L'éviction du patron de la police judiciaire de la zone sud, Éric Arella, a mis le feu aux poudres. On peut parler ce soir d'un mouvement de fronde

Hier, Frédéric Veaux, le directeur général de la police nationale, est à Marseille, à l'Évêché, dans le cadre de son tour de France pour présenter le projet de réforme de la police. À l'issue d'une réunion avec les chefs de service, dont Eric Arella, 200 à 250 fonctionnaires de la PJ ont fait une haie, pas vraiment d'honneur, au directeur général. 

Dans un silence de cathédrale, il a descendu les escaliers sur deux étages où étaient alignés des hommes et des femmes en tenue ou en civil. Certains avec dans le dos, sur leurs gilets tactiques, "touche pas à ma PJ". Parmi eux, Olivier qui trouve que la réaction du gouvernement et de Frédéric Veaux est "incompréhensible et violente à l'égard d'un grand flic"

"Plus grand directeur zonal de police judiciaire"

"On est vraiment désemparés parce que c'est notre directeur central. C'est quelqu'un qui nous a toujours protégés, qui a toujours été à l'écoute de ses troupes, qui savait être ferme, mais également très présent auprès des enquêteurs, de la base. Et aujourd'hui, on ne comprend pas, parce qu'ils viennent de renvoyer le plus grand directeur zonal de police judiciaire", explique-t-il.

Dans l'après-midi du 7 octobre, des magistrats, dont la procureure générale, sont venus à l'hôtel de police remercier "un grand policier, un grand serviteur de l'État de droit". Les hommes et les femmes en noir de la PJ ont également fait une haie d'honneur, une vraie haie d'honneur, lorsque Eric Arella est arrivé à l'hôtel de police pour faire ses cartons.

A écouter également dans ce journal

Pénurie de carburants - Parmi les stations touchées par le manque de carburant, celles du Nord-pas-de-Calais sont les plus impactées. Quasiment une station sur deux n'a plus d'essence. "Pas de panique", a déclaré Emmanuel Macron. 

Benfica - PSG - Des supporters du Paris Saint-Germain se sont plaints de fouilles très limites avant d'entrer dans le stade de la Luz, à Lisbonne. 

Prix Nobel de la paix - Les défenseurs des droits humains bélarusse, russe et ukrainien ont été récompensés par le prestigieux prix.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.