2 min de lecture Police

L'ex-figure de la PJ Frédéric Veaux est le nouveau patron de la Police nationale

Le préfet des Landes et ancienne figure de la police judiciaire (PJ) Frédéric Veaux est sur le point d'être nommé directeur général de la police national (DGPN) par le conseil des ministres ce mercredi 29 janvier.

Le préfet des Landes, Frédéric Veaux, à Mont-de-Marsan, le 7 mars 2019.
Le préfet des Landes, Frédéric Veaux, à Mont-de-Marsan, le 7 mars 2019. Crédit : IROZ GAIZKA / AFP
Sarah Belien
Sarah Belien
et AFP

Le préfet des Landes, va succéder à un autre préfet, Eric Morvan, à la tête de 150.000 fonctionnaires de police. Frédéric Veaux, qui a fait une grande partie de sa carrière au sein de la police judiciaire (PJ), va être nommé directeur général de la police nationale (DGPN) mercredi 29 janvier en Conseil des ministres.

Eric Morvan avait annoncé officiellement son départ à la retraite début janvier, ouvrant la voie à d'intenses spéculations sur sa succession dans le milieu policier et le corps préfectoral. Le profil de Frédéric Veaux, 63 ans, rappelle celui de l'ex-directeur de la police Frédéric Péchenard, DGPN de 2007 à 2012 : un ex-grand flic de PJ devenu numéro 1 de la police nationale.

Si Frédéric Veaux a intégré le corps préfectoral en 2016, d'abord en Mayenne puis dans le département des Landes depuis janvier 2019, l'ex-policier de la PJ a fait l'essentiel de sa carrière dans la police nationale, au sein de la direction centrale de la police judiciaire mais également dans le renseignement.

Un parcours blindé

Titulaire d'une maîtrise de droit, Frédéric Veaux est passé par l'école nationale supérieure de la police (ENSP) pour devenir chef du groupe criminel et des stupéfiants au service régional de police judiciaire de Lille. Puis le préfet des Landes est parti à Nice, puis Marseille ou encore Ajaccio.

À lire aussi
Une femme utilise son smartphone (illustration). LGBT
"Flag!" : bientôt une application pour faciliter le signalement des actes LGBTphobes

Le nouveau DGPN a ensuite cumulé les hautes fonctions au sein de la DCPJ, en tant que sous-directeur de la lutte anti-terroriste. Puis en charge de la lutte contre la criminalité organisée et la délinquance financière, Frédéric Veaux devient ainsi numéro 2 de la direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) jusqu'en 2012 et l'arrivée de la gauche au pouvoir. En 2013, il est nommé numéro 2 de la direction centrale de la police judiciaire.

Frédéric Veaux hérite d'une maison "police" confrontée à un malaise latent depuis plusieurs années et de nombreux défis : crise des suicides, virulentes critiques sur le maintien de l'ordre et les accusations de violences policières, réforme de son organisation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Police Fonctionnaires Conseil des ministres
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants