1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Les infos de 12h30 - Mort du chef d'Al-Qaïda : comment pouvait-il résider à Kaboul avec son profil ?
2 min de lecture

Les infos de 12h30 - Mort du chef d'Al-Qaïda : comment pouvait-il résider à Kaboul avec son profil ?

La présence en plein Kaboul du numéro 1 d'Al-Qaïda suscite des questions. Pour les États-Unis, il semble que les accords de Doha n'ont pas été respectés.

Des talibans à Kaboul le 16 août 2021
Des talibans à Kaboul le 16 août 2021
Crédit : Wakil Kohsar / AFP
RTL Midi du 2 août
00:26:59
Les infos de 12h30 - Mort du chef d'Al-Qaïda : comment pouvait-il résider à Kaboul avec son profil ?
00:26:59
Marc Lemant - édité par Charlène Slowik

Après les attentats du 11 septembre, il faisait partie des terroristes les plus recherchés par les Etats-Unis. 21 ans après, Ayman al-Zawahiri a été tué par les Américains en Afghanistan. Le président Joe Biden en personne l'a annoncé cette nuit, mardi 2 août.

"Samedi, les États-Unis ont mené avec succès une frappe à Kaboul pour tuer l'émir d'Al Qaïda, Al-Zawahiri. C'était le bras droit de Ben Laden et récemment il avait publié des vidéos appelant à attaquer les États-Unis. Justice a donc été faite. Ce leader terroriste n'est plus", a déclaré Joe Biden. 

Le chef d'Al Qaïda a donc été tué donc dans une attaque au drone, sur un balcon en plein centre de Kaboul. Le fait qu'il ait été présent dans la capitale afghane soulève de nombreuses questions. En effet, la présence en plein Kaboul du numéro 1 d'Al-Qaïda est surprenante. Il semble qu'il logeait dans les beaux quartiers de la capitale.

Al-Zawahiri n'aurait pas pu résider dans ces lieux sans l'accord du leadership talibans ou au moins une partie. Le lien entre Al-Qaïda et les talibans avait servi de prétexte à l'invasion américaine de 2001. Selon les États-Unis, la présence d'Al-Zawahiri à Kaboul est "une violation claire des accords de Doha" conclut en 2020. Dans ces accords, les islamistes s'étaient engagés à ne pas accueillir Al Qaïda sur leur sol.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Urgences - Les SAMU se retrouvent débordés. Censés faire un filtrage avant les urgences, les appels au 15 ont augmenté de 21% en un mois.

Pouvoir d'achat - Un premier volet de mesure doit définitivement être adopté demain par les parlementaires pour booster le pouvoir d'achat. Cela comprend également la possibilité de monétiser ses RTT.

Limoges - Des policiers ont prêté main forte aux pompiers venus éteindre un incendie de voiture. Ces derniers ont été pris à parti par une trentaine de jeunes qui ont brûlé deux autres véhicules.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.