1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Les infos de 12h30 - Brexit : ce qui a changé pour les entreprises
2 min de lecture

Les infos de 12h30 - Brexit : ce qui a changé pour les entreprises

Depuis la sortie effective du Royaume-Uni de l'Union européenne, les taxes et documents administratifs compliquent la vie des importateurs et des exportateurs, qu'il s'agisse d'entreprises ou de clients.

Brexit (illustration)
Brexit (illustration)
Crédit : AFP
"Zone Interdite" à Roubaix : "Je dis aux islamistes que je ne me tairai pas" déclare Amine Elbahi
00:25:37
"Zone Interdite" à Roubaix : "Je dis aux islamistes que je ne me tairai pas" déclare Amine Elbahi
00:25:38
Marie Billon - édité par Florine Boukhelifa

Il y a tout juste deux ans, le Royaume-Uni quittait l'Union européenne dans le cadre du Brexit. Réellement effectif depuis un an, après la période de transition, les Anglais ont depuis vu les différences, surtout dans les entreprises.

Il y a quelques jours, Florent Gacon recevait des fromages en provenance de France. Depuis la sortie du Royaume-Uni de l'UE, il limite le nombre de livraisons venues de l'Hexagone afin de réduire les coûts et limiter la paperasse. "Il y a 150 à 200 euros de frais administratifs de douane par fournisseur, puis encore des frais de logistique", explique-t-il. "Il y a facilement 300 à 400 euros de plus par palette", ajoute l'homme.

Les exportateurs doivent eux aussi faire de la paperasse, mais pas seulement. À Londres, Lars Andersen fabrique des étiquettes pour enfants, à coller sur les cahiers ou à coudre sur les manteaux. Ses clients, pour beaucoup des familles françaises, sont considérés comme des importateurs de produits non-européens et pourraient ainsi être taxés en fonction. Pour contourner ce problème, l'homme a ouvert une succursale en Irlande. "Avant, c'était comme envoyer un colis en bas de la rue. Le Brexit est un agacement, ça fonctionne mais c'est compliqué pour rien", s'emporte-t-il.

Le Brexit n'a finalement pas été la catastrophe économique annoncée par certains. Cependant, les dividendes tardent à tomber pour les entreprises, Londres n'a encore signé que très peu d'accords bilatéraux pour faciliter le commerce international.

À écouter également dans ce journal

À écouter aussi

Justice - Le procès de Nordahl Lelandais pour l'enlèvement et le meurtre de la petite Maëlys en 2017 s'est ouvert ce lundi 31 janvier à la cour d'assises de l'Isère.

Ehpad - Le directeur général d'Orpea, Yves Le Masne, a été démis de ses fonctions dimanche 30 janvier. Le groupe est accusé de multiples abus au détriment de la santé et du confort des résidents de ses établissements.

International - En Allemagne, deux policiers ont été tués par balles tôt dans la matinée du lundi 31 janvier, lors d'un contrôle routier. Les suspects sont activement recherchés.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/