1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Les États-Unis et la République tchèque, pays "inamicaux" pour la Russie

Les États-Unis et la République tchèque, pays "inamicaux" pour la Russie

La Russie a annoncé vendredi 14 mai avoir classé la République tchèque et les Etats-Unis sur une liste de "pays inamicaux".

Vladimir Poutine le 27 juin 2020
Vladimir Poutine le 27 juin 2020
Crédit : Alexey NIKOLSKY / Sputnik / AFP
Gaétan Trillat
Journaliste

À un mois du premier sommet prévu en juin entre Joe Biden et Vladimir Poutine, voilà une nouvelle qui va encore refroidir les relations entre les deux pays : la Russie a placé vendredi 14 mai les États-Unis sur la liste de pays considérés comme "inamicaux", au même titre que la République tchèque.

Selon un décret gouvernemental signé jeudi mais publié vendredi sur le portail officiel russe, les deux pays ont été intégrés à cette liste nouvellement créée pour avoir "mené des actions inamicales" visant la Russie, des citoyens russes ou des organisations russes.

Le président russe Vladimir Poutine avait ordonné fin avril au ministère des Affaires étrangères d'établir une liste de "pays inamicaux" dans le but de "protéger les intérêts et la sécurité" de la Russie alors que de nombreux diplomates russes étaient expulsés de leur poste à l'étranger, notamment à Prague et Washington.

"Nouvelle étape dans l'escalade"

Les tensions entre Moscou et les capitales occidentales se sont multipliées ces derniers mois sur une longue série de sujets, allant du sort de l'opposant emprisonné Alexeï Navalny au dossier ukrainien ou à des accusations répétées de cyberattaques et d'espionnage. Parallèlement, les relations américano-russes ont continué de se dégrader depuis l'arrivée à la Maison-Blanche de Joe Biden. Celui-ci a ordonné mi-avril l'expulsion de dix diplomates pour leur rôle dans une cyberattaque et des ingérences dans les élections américaines.

À lire aussi

Moscou, qui dénonce des accusations infondées, a toujours pris des mesures de représailles, comme lorsqu'elle a déclaré 10 diplomates américains non grata, interdit d'entrée sur son territoire plusieurs responsables américains et interdit à ses ressortissants de travailler pour les représentations diplomatiques américaines.

"Nous considérons cette mesure comme une nouvelle étape dans l'escalade des relations non seulement avec la République tchèque, mais aussi avec l'UE et ses alliés", a de son côté commenté à Prague la porte-parole de la diplomatie tchèque, Eva Davidova, assurant qu'elle s'est faite "au propre détriment" de Moscou.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/