1. Accueil
  2. Actu
  3. Santé
  4. Coronavirus : Spoutnik V un atout diplomatique majeur pour la Russie
2 min de lecture

Coronavirus : Spoutnik V un atout diplomatique majeur pour la Russie

Les experts de l'Agence européenne du médicament vont inspecter les usines de fabrication du vaccin russe Spoutnik V ce lundi.

Une seringue avec une dose du vaccin russe Spoutnik V contre le coronavirus (illustration).
Une seringue avec une dose du vaccin russe Spoutnik V contre le coronavirus (illustration).
Crédit : JUAN MABROMATA / AFP
Vaccin contre le coronavirus : le Spoutnik V bientôt en Europe ?
02:57
Émilie Baujard
Emilie Baujard
Journaliste

Les experts de l'Agence européenne du médicament sont attendus en Russie ce lundi. Ils doivent inspecter les usines de fabrication du vaccin Spoutnik V. Cette visite pourrait à terme déboucher sur une autorisation du vaccin russe en Europe. C'est "le meilleur vaccin du monde" selon Vladimir Poutine. Le président russe n'est surement pas très objectif. Selon les données des scientifiques russes, la vaccin Spoutnik V est un vaccin à vecteur viral comme celui d'AstraZeneca et de Johnson & Johnson. 

Il s'injecte en deux doses et les Russes annoncent un taux d'efficacité de 92%. Un taux qui a été validé très récemment par la communauté scientifique, même si de nombreuses réticences existent toujours autour de ce vaccin, notamment parce qu'il a été autorisé en Russie avant même la fin des essais cliniques.

Aujourd'hui, une soixantaine de pays utilisent ou vont utiliser le Spoutnik V. Il y a par exemple l'Inde, le Mexique, l'Iran, la Serbie. Mais il est difficile de savoir qui a vraiment vacciné avec, car il y a beaucoup de pré-commandes (76 millions de doses pour le Brésil par exemple) mais peu de campagnes de vaccination.

Un atout diplomatique pour la Russie

En Europe, les avis sont divisés. L'Autriche et l'Allemagne y réfléchissent mais attendent le feu vert de l'Agence européenne du médicament. Les Hongrois, eux, n'ont pas voulu attendre. Cela fait déjà plusieurs semaines qu'ils vaccinent avec le Spoutnik V et assurent que les résultats sont très bons. Une question se pose : si l'Europe donne son feu vert, la Russie sera-t-elle capable de livrer les doses demandées ?

À lire aussi

Le laboratoire russe qui a mis au point le vaccin n'est pas un site de production. Six usines sont dédiées à la fabrication du vaccin mais cela suffit tout juste à produire les doses pour la Russie. Moscou doit donc encore passer des accords avec des laboratoires à l'étranger pour pouvoir livrer tout le monde. Mais pour l'instant, de tels accords peinent à se mettre en place. En attendant, c'est un bel atout diplomatique pour la Russie.

D'ailleurs, le nom même du vaccin n'y trompe pas. Spoutnik comme le premier satellite russe envoyé sur orbite autour de la terre en 1957. Pour plusieurs diplomates internationaux, la course aux vaccins de 2020 ressemble à la course pour l'espace des années 50. Moscou met en avant le prix peu élevé de son vaccin, entre 16 et 20 euros les deux doses. Ce qui le rend très attractif pour les pays en développement et ce qui permet à la Russie d'étendre sa zone d'influence.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/