1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Vatican : le pape appelle à son service l'infirmier qui lui a "sauvé la vie"
1 min de lecture

Vatican : le pape appelle à son service l'infirmier qui lui a "sauvé la vie"

Massimiliano Strappetti, infirmier coordinateur de la Direction de la Santé et de l'Hygiène du Vatican a été nommé "assistant de santé personnel" du pape, a indiqué le Saint-Siège.


Le Pape François, le 15 juin 2022
Le Pape François, le 15 juin 2022
Crédit : Vincenzo PINTO / AFP
Robinson Hollanders & AFP

Le pape François a appelé à son service personnel un infirmier du Vatican dont il affirme qu'il lui a récemment "sauvé la vie", a indiqué jeudi le Saint-Siège. Effectivement, Massimiliano Strappeti, infirmier coordinateur de la Direction de la Santé et de l'Hygiène du Vatican a été nommé "assistant de santé personnel" du pape, selon un communiqué.  

Le pape François, âgé de 85 ans connaît des ennuis de santé récurrents. Opéré du colon l'an dernier, il souffre du genoux droit depuis plusieurs mois ce qui l'oblige à réduire ses activités. Massimiliano Strappetti a été identifié comme étant l'infirmier auquel le pape a rendu hommage dans une interview l'an dernier. Ce dernier l'aurait convaincu de passer par une intervention chirurgicale pour son inflammation du colon.

Le pape est suivi en permanence par des soignants, au Vatican, comme lors de ces déplacements. Ses récents problèmes de santé l'aurait conduit à créer officiellement la nouvelle fonction "d'assistant de santé personnel" du pape, a précisé une source vaticane à l'AFP. 

"Il m'a sauvé la vie !"

"Il m'a sauvé la vie !", avait affirmé le pape à la radio espagnole Cope après son opération du 4 juillet 2021, ajoutant que l'infirmier travaillait au Vatican depuis une trentaine d'années et qu'il avait "beaucoup d'expérience".

À écouter aussi

Depuis début mai, on a pu voir le pape François se déplacer en fauteuil roulant ou avec une canne. De retour de son dernier déplacement, au Canada, le pape a confié devoir réduire le rythme de ses déplacements. Il a même évoqué la possibilité de se "mettre de côté"

Le pape, qui a déjà subi l'ablation d'une partie d'un poumon durant sa jeunesse et qui souffre d'une sciatique chronique, reçoit régulièrement des infiltrations et suit des séances de kinésithérapie afin de soulager ses douleurs aux genoux. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/