1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Le message d'une Française, passagère du Titanic, retrouvé 105 ans après le naufrage
2 min de lecture

Le message d'une Française, passagère du Titanic, retrouvé 105 ans après le naufrage

VU DANS LA PRESSE - Mathilde Lefebvre, alors âgée de 12 ans, avait envoyé une bouteille à la mer la veille du naufrage du célèbre Titanic, le 13 avril 1912. Son message, retrouvé 105 ans plus tard, permet de retracer l'histoire de sa famille.

Le Titanic en avril 1912
Le Titanic en avril 1912
Crédit : SOUTHAMPTON CITY COUNCIL / AFP
Sarah Belien

Cette lettre pourrait devenir le deuxième plus vieux message dans une bouteille jetée à la mer jamais retrouvé dans le monde. Une jeune fille de 12 ans, Mathilde Lefebvre, avait lancé une bouteille à la mer alors qu'elle était à bord du Titanic. La lettre qui se trouvait à l'intérieur est datée du 13 avril 1912, la veille du naufrage du célèbre géant des mers.

D'après un reportage mené par des journalistes de TF1, le message a été retrouvé en 2017 par une famille canadienne. Alors qu'ils se baladaient sur une plage, ces derniers sont tombés sur une bouteille en verre fermée par un bouchon de cire, enfouie dans le sable. À l'intérieur, ce message : "Je jette cette bouteille à la mer au milieu de l'Atlantique. Nous devons arriver à New York dans quelques jours. Si quelqu'un la trouve, prévenez la famille Lefebvre à Liévin. Mathilde Lefebvre".

Une famille partant faire fortune aux États-Unis

Les journalistes ont pu retracer l'histoire de Mathilde grâce à ses descendants, Jacques et Hélène Lefebvre, petite-cousine de Mathilde. La famille Lefebvre était en effet originaire de Liévin dans le Pas-de-Calais. Mathilde Lefebvre, accompagnée de sa mère Marie et trois de ses frères et sœurs, Jeanne, Henry et Ida, était montée à bord du Titanic en 1912 pour rejoindre son père, Franck Lefebvre, parti un an plus tôt aux États-Unis pour tenter de faire fortune. Mais la petite famille n'est malheureusement jamais arrivée à bon port.

Franck Lefebvre a d'abord tenté de retrouver les siens, ne sachant s'ils avaient survécu au naufrage. Mais très vite, le père de famille fut expulsé en France, l'administration américaine s'étant rendu compte qu'il était entré illégalement sur le territoire, rapporte le reportage. Finalement, ce dernier a fini sa vie à Haillicourt, ville dont il était originaire dans le Pas-de-Calais.

À lire aussi

En ce qui concerne la lettre de Mathilde retrouvée dans la bouteille à la mer, elle est encore en cours d'authentification. Le verdict est attendu dans le courant de l'été.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/