1 min de lecture Espagne

Les infos de 5h - L'Espagne va retourner aux urnes pour la 4e fois en 4 ans

L'Espagne souffre d'instabilité politique depuis l'entrée en force au Parlement de la gauche radicale de Podemos et des libéraux de Ciudadanos.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 5h du 18 septembre 2019 Crédit Image : Andres BALLESTEROS / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Thomas Pierre
Thomas Pierre et AFP

L'Espagne va retourner aux urnes le 10 novembre pour la quatrième fois en quatre ans, le chef du gouvernement socialiste Pedro Sanchez n'étant pas parvenu à obtenir les soutiens nécessaires à sa reconduction au pouvoir.

"Le pays est voué à (organiser) de nouvelles élections le 10 novembre", a reconnu mardi M. Sanchez après avoir été reçu par le roi d'Espagne Felipe VI qui menait depuis lundi des discussions de la dernière chance.

"Le résultat (des consultations du roi) est clair: il n'y a aucune majorité à la chambre des députés pouvant garantir la formation d'un gouvernement", a ajouté le socialiste qui a remporté le dernier scrutin du 28 avril mais sans obtenir de majorité absolue.

"J'ai essayé par tous les moyens mais ils m'ont rendu la tâche impossible", a-t-il encore dit en référence à ses adversaires qui l'ont eux accusé d'avoir voulu dès le départ de nouvelles élections.

Instabilité politique

À lire aussi
Un médecin (illustration) médecine
Espagne : une Britannique sauvée six heures après une crise cardiaque

Le palais royal avait indiqué un peu plus tôt que le souverain ne proposerait pas de candidat au poste de chef du gouvernement, aucun "ne comptant les appuis nécessaires pour que la chambre des députés lui octroie sa confiance".

L'Espagne souffre d'instabilité politique depuis que le bipartisme a volé en éclats en 2015 avec l'entrée en force au Parlement de la gauche radicale de Podemos et des libéraux de Ciudadanos. Le Parlement est encore plus fragmenté depuis l'émergence de l'extrême droite de Vox au dernier scrutin.

À écouter également dans ce journal

Israël - Les partis du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et de son rival Benny Gantz étaient au coude-à-coude mardi soir à l'issue des législatives israéliennes.

Immigration - Le président de la République a affirmé devant les députés et sénateurs de la majorité qu'il fallait "regarder le sujet de l'immigration en face". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espagne International Élections législatives
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants