1 min de lecture Météo

VIDÉO - Espagne : des pluies torrentielles ont fait deux morts dans le sud-est

Le sud-est de l'Espagne est en alerte rouge pour "risques extrêmes" d'orages et pluies. Un homme de 61 ans et sa sœur de 51 ans ont été emportés par les eaux.

La région est en alerte rouge pour orages et pluies torentielles
La région est en alerte rouge pour orages et pluies torentielles Crédit : Capture Twitter Météo Villes
Photo Esther
Esther Serrajordia et AFP

Un homme de 61 ans et sa sœur de 51 ans ont péri dans les inondations dues aux pluies torrentielles qui s'abattent dans le sud-est de l'Espagne. "Leur voiture a été emportée par les eaux", ont indiqué ce jeudi 12 septembre les services d'urgence de la région de Castille-La-Manche. Dans la même région, 13 personnes ont du être secourues car elles étaient coincées dans des véhicules ou réfugiées sur le toit de maisons. 

Les provinces d'Alicante, de Valence, de Murcie ainsi que celle d'Almeria en Andalousie sont maintenues en alerte rouge pour "risques extrêmes" d'orages et pluies torrentielles. Les autorités de la région de Valence avaient ordonné ce jeudi la fermeture des établissements scolaires par précaution, accueillant au total plus de 255.000 élèves dans 84 municipalités. Celles de Murcie ont fermé toutes les écoles et collèges de la région, ainsi que l'université. 

L'association valencienne de météorologie (AVAMET) a déclaré que la ville d'Ontinyent, l'une des plus touchées par les pluies, a connu ses précipitations les plus importantes depuis le début de la collecte de données météorologiques en 1917. L'association a diffusé des images des inondations où l'on voit des voitures emportées par les flots.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Météo Inondations Pluie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants