1 min de lecture Emmanuel Macron

Les infos de 6h30 - Emmanuel Macron muscle son discours sur l'immigration

Le président de la République a affirmé devant les députés et sénateurs de la majorité qu'il fallait "regarder le sujet de l'immigration en face".

Emmanuel Macron
Emmanuel Macron Crédit : Yoan VALAT / POOL / AFP
Générique 1
Vincent Derosier édité par Nicolas Barreiro

Emmanuel Macron a assumé sa stratégie devant les députés et sénateurs de la majorité réunis au grand complet dans les jardins du ministère des relations avec le Parlement le soir du lundi 16 septembre.

Le Président a devancé de deux semaines le débat parlementaire. "Il faut regarder le sujet de l'immigration en face", a-t-il lancé. Pas de tabou ni d'angélisme, mais de la fermeté, attention tout de même à ne pas devenir "un parti bourgeois" qui ignore l'opinion des classes populaires.

Pour Aurore Bergé, "le risque serait de ne pas en parler alors que les Français nous attendent sur ces sujets-là". La député LaREM poursuit : "Ne pas le regarder en face, c'est laisser le risque que d'autres s'en emparent, pas avec les mêmes termes et pas avec les mêmes objectifs".

Patrick Vignal, également député LaREM, rentre directement dans le vif du sujet, "l'immigration est un vrai débat, je ne veux pas laisser ça au Rassemblement National qui veut diviser".

À lire aussi
Alexandre Benalla, à Paris, le 19 février 2019 justice
Alexandre Benalla porte plainte contre l'association Anticor

À quelques mois des municipales, Emmanuel Macron se fait le défenseur des classes populaires qui souffrent, il souhaite d'ailleurs faire de l'immigration un thème majeur de la seconde partie de son quinquennat.

À écouter également dans ce journal

Justice - Un juge vient de donner raison à des décrocheurs de portrait du président de la République, estimant que l'intention est légitime, une première.

États-Unis - Donald Trump n'a plus de doutes sur l'implication de l'Iran dans les attques qui ont touché des stations pétrolières en Arabie Saoudite, il se demande s'il doit frapper l'Iran.

Israël - Les Israéliens sont de retour aux urnes ce mardi. L'ancien militaire Béni Gantz fait aujourd'hui figure d'alternative crédible au leader nationaliste au pouvoir depuis 10 ans. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emmanuel Macron Immigration La République En Marche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants