2 min de lecture États-Unis

La plus vieille librairie de New York sauvée grâce à ses habitués

Nancy, la propriétaire de la librairie Strand, a lancé un appel à l'aide sur les réseaux sociaux, et a reçu bien plus de commandes qu'elle ne l'espérait.

Isabelle Choquet La Revue de Presse Isabelle Choquet iTunes RSS
>
La plus vieille librairie de New York sauvée grâce à ses habitués Crédit Image : Cindy Ord / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Agnès Bonfillon
Agnès Bonfillon édité par Maeliss Innocenti

Direction New York sur Park avenue. C'est là que se trouve l'une des plus anciennes librairies de la ville. Une institution fragilisée comme beaucoup par la crise sanitaire liée à la Covid-19. À tel point que sa propriétaire a lancé un appel à l'aide il y a une semaine sur les réseaux sociaux.

Nancy Bass Wyden a rappelé que depuis la création de Strand, en 1927 par son grand-père, le magasin a survécu à presque tout :  la Grande Dépression, les deux guerres mondiales, la création des livres numériques et même aux géants en ligne. Mais l'épidémie qui vide les rues de New York, de ses habitants, de ses touristes, là c'est le coup de grâce...

Pour autant, il y a une ligne de conduite dans la famille. On n'abandonne jamais sans se battre. D'où l'appel lancé à ses clients, qu'elle voit d'ailleurs davantage comme une communauté, c'est ce qu'elle explique au Washington Post.

Elle a demandé aux habitués de soutenir la librairie en continuant leurs achats. Objectif : tenir jusqu'à ce qu'un vaccin soit trouvé et qu'une nouvelle page s'écrive.

200.000 dollars encaissés et 25.000 commandes en ligne

À lire aussi
Le drapeau cubain flottant sur La Havane, le 18 octobre. (archives) États-Unis
Cuba accuse Washington d'"ingérence" dans le mouvement des artistes

En une semaine seulement, près de 200.000 dollars ont été encaissés. Une New yorkaise a acheté 197 livres ! Une douzaine de clients ont demandé à Nancy de s'occuper de leur bibliothèque personnelle. Et le site Internet de la librairie lui a plusieurs fois buggé, en raison des très nombreuses commandes en ligne : 25.000 en tout.

Là aussi, puisque c'est une histoire de famille, la petite fille de Nancy, qui a 12 ans à peine, est venue préparer les colis avec toute l'équipe. Ça ne chôme pas et c'est tant mieux.

Une semaine après ce S.O. S, Nancy n'en revient toujours pas. "Ça fait tellement chaud au cœur", dit-elle en remerciant ses supporters. C'est le nom qu'elle donne à ses clients.

Comme quoi même en cette période très rude, quand on parle littérature, il y a toujours un peu de magie que ce soit en France où de très nombreux articles ce vendredi matin sont consacrés à la ruée chez les libraires avant le confinement, ou à New York.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Crise économique Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants