2 min de lecture Tgv

Les actualités de 5h - L'Italie porte un coup dur au projet du TGV Lyon-Turin

L'Italie n'a pas pas besoin d'une liaison transalpine, selon le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte. La France rappelle son attachement aux engagements.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les actualités de 5h - L'Italie porte un coup dur au projet du TGV Lyon-Turin Crédit Image : MEHDI FEDOUACH / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Thomas Pierre
Thomas Pierre et AFP

Le TGV Lyon-Turin verra-t-il le jour ? Le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte a porté un coup dur jeudi 7 mars au projet en jugeant qu'il s'agissait d'une infrastructure dont l'Italie n'avait pas réellement besoin et appelant à sa révision.

"J'ai exprimé de forts doutes et ma perplexité sur l'opportunité de cet ouvrage. Je ne suis vraiment pas convaincu qu'il s'agisse d'un projet dont l'Italie a besoin", a déclaré Giuseppe Conte lors d'une conférence de presse.

La France a réagi dans la soirée, par la voix de la ministre des Transports Elisabeth Borne, qui a déclaré que France était pour sa part "convaincue de la pertinence de ce projet majeur pour les échanges entre (les) deux pays et pour l'Europe".

"La France réaffirme son attachement au respect des engagements pris et des délais de réalisation", a ajouté la ministre dans un communiqué, en rappelant que le projet Lyon-Turin faisait l'objet "d'un traité bilatéral ratifié en 2017" et bénéficiait d'un financement européen à hauteur de 40%.

Le gouvernement italien divisé

À lire aussi
Un train (illustration) tgv
SNCF : trafic perturbé entre Paris et le Sud-Ouest

Constatant l'incapacité de son gouvernement à trouver un compromis sur un sujet où les deux forces politiques de la majorité sont aux antipodes, Giuseppe Conte a demandé à la France et à l'Union européenne de rediscuter ce projet.

Cette liaison ferroviaire entre Lyon et Turin alimente depuis des mois les polémiques au sein de la majorité formée par la Ligue (extrême droite) de Matteo Salvini, favorable à cette ligne à grande vitesse (LGV), et le Mouvement 5 Etoiles (M5S, antisystème) de Luigi Di Maio, farouchement opposé au projet qu'il considère comme un gaspillage d'argent public.

À écouter également dans ce journal :

Irrésistible Stade Rennais - Les Bretons ont battu Arsenal 3 buts à 1 jeudi 7 mars en huitièmes de finale aller de Ligue Europe, dans un Roazhon Park plein à craquer et incandescent.


Le Cardinal Barbarin veut démissionner - Il va rencontrer le Pape qui actera ou non son départ. L'archevêque de Lyon a été condamné à six mois de prison avec sursis jeudi 7 mars  pour non dénonciation d'abus sexuels.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tgv Italie SNCF
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants