2 min de lecture Changement climatique

L'Islande commémore la disparition de son premier glacier victime du réchauffement

L'Islande commémore l'Okjökull, le premier glacier de l'île à avoir perdu son statut en 2014, à cause du changement climatique. Selon les scientifiques, l'île perdra ses 400 glaciers d'ici 200 ans. 11 milliards de tonnes de glace partent chaque année.

L'Okjökull, premier glacier de l'île à avoir perdu son statut, englouti par le réchauffement
L'Okjökull, premier glacier de l'île à avoir perdu son statut, englouti par le réchauffement Crédit : NASA / AFP
Nicolas Scheffer
et AFP

Une plaque symbolique en commémoration de l'Okjökull, premier glacier de l'île à avoir perdu son statut, englouti par le réchauffement climatique. Et l'occasion pour les scientifiques d'alerter sur les conséquences du dérèglement climatique. 

La plaque doit être inaugurée ce dimanche 18 août à 14 heures locale, sur le site de l'ancien glacier, situé à l'ouest de l'île. "Il s'agira du premier monument érigé en l'honneur d'un glacier disparu à cause des changements climatiques dans le monde", avait déclaré en juillet Cymene Howe, professeure d'anthropologie à l'Université Rice aux Etats-Unis, à l'initiative du projet. 

Grâce à cette plaque en lettres d'or, les chercheurs espèrent sensibiliser la population face au déclin des glaciers et aux effets du changement climatique. Elle porte la mention "415 ppm CO2", en référence au niveau record de concentration de dioxyde de carbone enregistré dans l'atmosphère en mai dernier. 

Islande : ll'Okjökull en 1986 Crédits : NASA / AFP | Date : 18/08/2019
1 >
Islande : ll'Okjökull en 1986 Crédits : NASA / AFP | Date : 18/08/2019
1/1

"Nous voulons mettre l'accent sur ce qui est en train de disparaître ou de mourir dans le monde entier, et attirer l'attention sur le fait qu'il s'agisse de quelque chose qui a été 'accompli' par les hommes, bien que nous ne devions pas en être fiers", explique Cymene Howe, dans un communiqué. En France, le glacier de la Grande Motte de Tignes aura perdu 40 mètres d'épaisseur d'ici 35 ans.

À lire aussi
Du soleil en automne météo
Météo France : pourquoi un "été indien" est-il prévu cette semaine ?

Selon la chercheuse et son confrère Dominic Boyer, l'Islande perd environ onze milliards de tonnes de glace chaque année. Les scientifiques craignent la disparition des quelques 400 glaciers que compte l'île d'ici 200 ans.

16 km2 de surface en 1890, plus que 0,7 km2 en 2012

La glace de l'Okjökull, qui recouvrait encore 16 km2 de surface en 1890 n'était plus que de 0,7 km2 en 2012, selon un rapport de l'université d'Islande publié en 2017. 

En 2014, "nous avons pris la décision qu'il ne s'agissait plus d'un glacier, c'était seulement de la glace morte qui ne bougeait plus", raconte le géologue Oddur Sigurdsson, qui a étudié l'Okjökull. Le glacier est alors déclassé, une première pour l'Islande.

Pour avoir le statut de glacier, la masse de glace et de neige de celui-ci "doit être assez épaisse pour pouvoir se déplacer grâce à son propre poids", soit 40 à 50 mètres d'épaisseur afin de produire suffisamment de pression pour rendre la glace malléable, détaille-t-il. 

Près de la moitié des sites du patrimoine mondial pourraient perdre leurs glaciers d'ici 2100 si les émissions de gaz à effet de serre se poursuivent au rythme actuel, selon une étude de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) publiée en avril.  

"Même si on arrêtait dès maintenant d'introduire des gaz à effet de serre dans l'atmosphère, il continuerait à se réchauffer pendant un siècle et demi ou deux avant d'atteindre son équilibre", conclut Oddur Sigudsson.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Changement climatique Climat Écologie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798195537
L'Islande commémore la disparition de son premier glacier victime du réchauffement
L'Islande commémore la disparition de son premier glacier victime du réchauffement
L'Islande commémore l'Okjökull, le premier glacier de l'île à avoir perdu son statut en 2014, à cause du changement climatique. Selon les scientifiques, l'île perdra ses 400 glaciers d'ici 200 ans. 11 milliards de tonnes de glace partent chaque année.
https://www.rtl.fr/actu/international/l-islande-commemore-la-disparition-de-son-premier-glacier-victime-du-rechauffement-7798195537
2019-08-18 16:55:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/HJCZMDk5qKZ_ZmJTPlWEvA/330v220-2/online/image/2019/0818/7798195560_l-okjokull-premier-glacier-de-l-ile-a-avoir-perdu-son-statut-englouti-par-le-rechauffement.jpg