2 min de lecture Changement climatique

Climat : le glacier de la Grande Motte de Tignes va disparaître

Selon les glaciologues, sa disparition est programmée vers 2100. "Sur 35 ans, on considère que le glacier a perdu 40 mètres d’épaisseur", a expliqué un guide de haute montagne.

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Climat : le glacier de la Grande Motte de Tignes va disparaître Crédit Image : LOIC VENANCE / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Morad Djabari
édité par Camille Descroix

Cela fait une semaine que l'on ne peut plus skier sur le glacier de la Grande Motte de Tignes. La canicule, la semaine dernière, a entraîné sa fermeture anticipée avec 10 jours d'avance. Depuis des années, il souffre de fortes températures.

A plus de 3.400 mètres d'altitude, le paysage est lunaire : des pierres, des roches noires et des grosses plaques de glace. Sur cette pointe, la neige a presque disparu. Suite à la dernière canicule, le thermomètre avoisinait les 25°c. Du jamais vu à cette altitude. Une agression de plus pour ce glacier qui disparaît au fil des saisons.

Un crève-cœur pour Jean-Louis Mougot, guide de haute montagne et moniteur : "Sur l'ensemble de ce que l'on voit devant nous, il y a 50% de rochers et 50% de glace et de neige. Après les deux épisodes de canicule, il est dans le plus vilain état que l'on ait jamais vu", explique-t-il."Il fait triste mine, ça me fait de la peine (...) Sur 35 ans, on considère que la glacier a perdu 40 mètres d’épaisseur", poursuit-il.

Une disparition inquiétante

Le ski est le principal modèle économique de cette station, surtout sur le glacier cet été. Cette année, Tignes a accueilli 1 600 000 skieurs. "Le ski, 365 jours par an", le fameux slogan des années 70/80, qui a fait le succès du lieu, n'est plus vraiment d'actualité. Frédéric Porte, le directeur général de Tignes Développement, envisage d'utiliser le glacier comme témoin du changement climatique dans les années à venir. "La sensibilisation et les outils pédagogiques devront indéniablement se développer", précise-t-il, "Il y a toute une démarche de sensibilisation qui va s'adapter à ces phénomènes climatiques".

À lire aussi
La ministre chilienne de l'Environnement Carolina Schmidt à Madrid le 15 décembre 2019 environnement
COP25 : adoption d'un accord a minima à Madrid

Dans 80 ans, le glacier ne sera plus qu'un souvenir. Selon les glaciologues, sa disparition est programmée vers 2100. Depuis quelques années, les hivers sont de plus en plus doux, les printemps chauds et les étés caniculaires. D'après les prévisions pour les prochaines décennies, les températures devraient continuer de s'envoler. Et les changements, d'une année à l'autre, sont visibles à l’œil nu. Bientôt la Grande Motte ne sera plus un glacier mais la trace du réchauffement climatique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Changement climatique Environnement Climat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants