1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. INVITÉ RTL - Guerre en Ukraine : Poutine pensait finir "en une journée, nous entrons dans la 7e", souligne l'amiral Bléjean
1 min de lecture

INVITÉ RTL - Guerre en Ukraine : Poutine pensait finir "en une journée, nous entrons dans la 7e", souligne l'amiral Bléjean

L’Amiral Hervé Bléjean, Directeur général de l’État-major de l’Union Européenne explique que les forces russes se regroupent avant "une attaque massive et brutale".

Des soldats de l'armée ukrainienne, le 26 février 2022 (illustration)
Des soldats de l'armée ukrainienne, le 26 février 2022 (illustration)
Crédit : SERGEI SUPINSKY / AFP
L'Amiral Hervé Bléjean est l'invité RTL de ce mercredi 2 mars
00:11:31
L'Amiral Hervé Bléjean est l'invité RTL de ce mercredi 2 mars
00:11:31
L'invité de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura

L'Union européenne, dont la France, livre des armes à l'Ukraine pour "essayer de lutter contre les blindés" et "les avions" des forces russes, comme le précise l’Amiral Hervé Bléjean, Directeur général de l’État-major de l’Union Européenne, au micro de RTL.

Ces livraisons d'armes pour l'Ukraine peuvent-elles faire basculer le conflit ? "Je ne sais pas si ça va faire basculer les choses, cela relève un peu de la boule de cristal. Ce que je sais, c'est que le président russe avait envisagé que cette guerre soit terminée en une journée. Nous entrons dans la 7ème journée du conflit et les forces ukrainiennes résistent toujours, elles sont organisées", précise-t-il.

"Donc je crois qu'on n'a aucune question à se poser aujourd'hui. Tout ce qui pourra être fait pour retarder et éventuellement, c'est plus du ressort du rêve sans doute, permettre d'arrêter ce conflit avant une invasion totale de l'Ukraine, je crois que nous n'avons pas le droit, de ne pas le faire", poursuit l’Amiral Hervé Bléjean. 

Quant aux forces armées de Poutine, "je pense qu'aujourd'hui ils sont en train de regrouper leurs forces, regrouper l'approvisionnement logistique et en munitions avant de déclencher une attaque qui sera, sans doute massive, brutale et avec malheureusementbeaucoup de civils parmi les victimes puisqu'aujourd'hui on voit bien que les bombardements ne discriminent pas entre les objectifs militaires et les objectifs civils", analyse l'Amiral. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/