3 min de lecture États-Unis

Investiture de Joe Biden : qui est Ron Klain, son chef de cabinet à la Maison Blanche ?

PORTRAIT - Le bras droit de Joe Biden à la Maison Blanche s'est illustré en 2014 dans la gestion de la crise du virus Ebola. Mais cet avocat est aussi réputé pour son expertise des batailles judiciaires.

Ron Klain, déjà aux cotés de Joe Biden en 2014
Ron Klain, déjà aux cotés de Joe Biden en 2014 Crédit : MARK WILSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Photo-Thomas-Pierre
Thomas Pierre Journaliste

À Washington, Ron Klain est surnommé le "Tsar d'Ebola". Preuve s'il en est que le démocrate de 59 ans, qui devient le tout-puissant chef de cabinet de Joe Bien, l'un des postes les plus influents du pays, est loin d'être un inconnu à la Maison Blanche. 

Son installation dans le bureau voisin du bureau ovale affiche la couleur de la politique voulue par Joe Biden. Son "Chief of Staff" est un spécialiste de la gestion des épidémies. Un choix qui, à première vue, se trouve être en cohérence totale avec le premier objectif du futur président démocrate : maîtriser la pandémie de Covid-19. Mais pas seulement.

"L'expérience longue et diversifiée de Ron Klain et sa capacité à travailler avec des gens de tous les horizons politiques sont précisément ce dont j'ai besoin pour un chef de cabinet de la Maison Blanche", a affirmé le président élu, en motivant cette nomination unanimement saluée par le camp démocrate. 

"Un super choix" avait qualifiée lors de sa nomination la sénatrice de gauche Elizabeth Warren, "parce qu'il "comprend l'ampleur de la crise sanitaire et économique et il a l'expérience pour diriger cette prochaine administration". Ron Klain, qui était déjà son chef de cabinet lorsqu'il était vice-président, possède en effet de nombreux atouts pour œuvrer avec le nouvel occupant du Bureau oval. Un homme qu'il connaît bien. 

Un fidèle de Joe Biden

À la fin des années 80, lorsque Joe Biden était président du Comité judiciaire du Sénat, cet avocat de formation, diplômé d'Harvard, se trouvait déjà à ses côtés. C'est à cette époque qu'il aiguise ses armes en coulisses au Congrès, un lieu régulièrement en proie aux batailles judiciaires entre républicains et démocrates. 

À lire aussi
animaux
États-Unis : débat lunaire autour d'un chien de Joe Biden, jugé "dégoûtant"

Puis, après avoir été chef du cabinet du vice-président Al Gore, sous la présidence Bill Clinton, il deviendra en 2014, sous celle de Barack Obama, celui qui coordonnera la réponse américaine dans la crise contre l'épidémie du virus Ebola. D'où son surnom de "Tsar d'Ebola".

Réputé pour son sang-froid, Ron Klain s'est également fait remarquer pour ses coups de semonce sur Twitter contre Donald Trump. Dans une vidéo diffusée sur YouTube, on peut aussi voir cet expert sanitaire démonter point par point la gestion chaotique de l'épidémie par le républicain, tout en expliquant ce que Joe Biden s'apprêterait à faire.

>
Trump's COVID-19 Response DEMOLISHED

Un style qui tranche indéniablement avec celui de l'administration Trump. Car Joe Biden, qui avait dit que son premier appel, une fois devenu président, serait pour l'épidémiologiste en chef de la Maison Blanche, Anthony Fauci, compte bien s'entourer d'experts en la matière. Et le futur chef de cabinet apparaît déjà comme l'homme de la situation pour coordonner la réponse de la Maison Blanche au coronavirus.

Un stratège hors pair

Conseiller réputé, avec une expérience précieuse des crises sanitaires, des batailles judiciaires et une connaissance certaine des arcanes des Washington, Ron Klain n'en est pas moins aussi, selon le New York Times,un stratège hors pair.  Ses notes, dans lesquelles il établit une vingtaine de règles à suivre lors de campagnes électorales, seraient ainsi abondamment échangées par les candidats démocrates.

Parmi elles, les "attaques sont bonnes, mais les contre-attaques sont meilleures", "vous ne pouvez gagner (un débat) que dans les 30 premières minutes", ou ne jamais dire quelque chose qui ne sonne pas juste : "dans le doute, ne le dites pas". Autant de conseils que Ron Klain devrait, à partir du 20 janvier prochain, pouvoir professer dans le saint des saints du pouvoir américain : le bureau ovale de la Maison Blanche.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Coronavirus États-Unis Joe Biden
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants