1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : vers de nouvelles sanctions occidentales contre la Russie ?
1 min de lecture

Guerre en Ukraine : vers de nouvelles sanctions occidentales contre la Russie ?

Les Européens se dirigent-ils vers un embargo sur les énergies russes ? Si une telle mesure n'est pas officiellement évoquée, des sanctions visant directement le gaz et le pétrole de Moscou sont sur la table.

Illustration Moscou, le 18 octobre 2021
Illustration Moscou, le 18 octobre 2021
Crédit : Alexander NEMENOV / AFP
Benoît Leroy & AFP

Un nouveau train de sanctions internationales contre la Russie se profile. Les Etats-Unis et leurs alliés veulent annoncer "cette semaine" de nouvelles sanctions économiques contre la Russie. En parallèle, l'Ukraine recevra davantage d'assistance militaire, a annoncé lundi 4 avril, Jake Sullivan, conseiller à la Sécurité nationale de la Maison Blanche.

L'officiel américain a indiqué que les discussions entre Occidentaux à l'heure actuelle portaient notamment sur de possibles mesures "en lien avec l'énergie", sujet très sensible pour les Européens, qui sont très dépendants du gaz russe. Jake Sullivan a insisté sur la recherche de "consensus" avec l'Union européenne, qui de son côté assure discuter en "urgence" de nouvelles sanctions contre Moscou.

Plus tôt dans la journée de lundi, la présidente du Parlement européen, Roberta Metsola, a appelé les dirigeants des 27 à instaurer des "embargos contraignants" sur les importations énergétiques russes. "L'Europe doit accélérer sur sa politique de dépendance zéro vis-à-vis du Kremlin, se libérer des approvisionnements énergétiques russes et cesser de financer indirectement les bombes", avait-elle déclaré. 

Pour l'heure, seuls les États-Unis - quasiment autonomes énergétiquement - ont mis en place un tel embargo.

À écouter aussi

"Il y a un travail intense en cours sur les sanctions avec l'espoir de faire adopter un nouveau paquet mercredi ou jeudi" au cours d'une réunion des ambassadeurs des États membres à Bruxelles, avait confié un diplomate européen à l'AFP lundi. L'unanimité des Vingt-Sept est nécessaire pour l'adoption de nouvelles mesures. Si un consensus est trouvé au cours de la réunion des ambassadeurs, il devra ensuite être validé par les capitales.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/