1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : des bébés dans l'attente à Kiev, les parents ayant fait appel à la GPA impuissants
1 min de lecture

Guerre en Ukraine : des bébés dans l'attente à Kiev, les parents ayant fait appel à la GPA impuissants

L'Ukraine est devenue une destination privilégiée pour la GPA. Depuis l'invasion russe, les parents ne peuvent pas récupérer leur progéniture née de mères porteuses. Une vingtaine de bébés ont dû trouver refuge dans un abri anti-bombe à Kiev.

Des bébés nés de mères porteuses à Kiev, le 17 mars 2022.
Des bébés nés de mères porteuses à Kiev, le 17 mars 2022.
Crédit : Emin Sansar / Anadolu Agency via AFP
Guerre en Ukraine : des bébés dans l'attente à Kiev, les parents ayant fait appel à la GPA impuissants
00:01:40
Aurélia Valarié - édité par Sandra Cazenave

Une vingtaine de bébés, nés de mères porteuses et qui ont à peine quelques jours, sont réfugiés dans un abri anti-bombe à Kiev, au 25e jour de l'offensive russe. Sur les images publiées par une clinique de la capitale ukrainienne sur Youtube, on les voit emmitouflés dans des berceaux de fortune, les uns à côté des autres. 

Tout a dû être improvisé quand Kiev a été frappée par l'armée russe pour la première fois, il y a une vingtaine de jours. Cherchant à rassurer les parents qui vivent à l'étranger et sont dans l'attente pour les récupérer, la direction de la clinique ukrainienne a publié un message sur son site Internet expliquant que les bébés vont bien, que leur personnel s'occupe d'eux 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

"Il y a une angoisse terrible (pour les parents ayant fait appel à la gestation pour autrui, GPA), ils cherchent des solutions pour se rendre à la frontière. Ils sont prêts à affronter une situation de guerre, ils feraient tout et n'importe quoi", explique Caroline Mecary, une avocate qui s'occupe d'une dizaine de familles en France. 


L'Ukraine, l'un des rares pays qui proposent la GPA aux étrangers, est devenue depuis 2015 une destination privilégiée pour les parents en quête de mères porteuses. Mais de nombreux parents ne peuvent plus aller les chercher depuis le début de la guerre. En Ukraine, c'est plus d'une centaine de bébés qui naissent de mère porteuse chaque mois. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.