1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : ce que l'on sait sur le missile nucléaire Sarmat, surnommé "Satan 2"
1 min de lecture

Guerre en Ukraine : ce que l'on sait sur le missile nucléaire Sarmat, surnommé "Satan 2"

L'armée russe a annoncé mercredi 20 avril le premier tir d'essai réussi du missile balistique intercontinental Sarmat. Avec sa portée de 10.000 km et ses 12 têtes nucléaires, cette arme est surnommée "Satan 2" par l'OTAN.

Capture d'une vidéo publiée par le ministère russe de la Défense le 20 avril 2022 montrant le lancement du missile balistique intercontinental Sarmat à Plesetsk
Capture d'une vidéo publiée par le ministère russe de la Défense le 20 avril 2022 montrant le lancement du missile balistique intercontinental Sarmat à Plesetsk
Crédit : Handout / Russian Defence Ministry / AFP
Nicolas Barreiro & Thomas Pierre

Il est capable de raser un pays de la taille de la France en quelques secondes. L'armée russe a annoncé mercredi 20 avril le premier tir d'essai réussi du missile balistique intercontinental Sarmat. Cette arme de nouvelle génération de très longue portée a été saluée comme "sans équivalent" par Vladimir Poutine.

"C'est véritablement une arme unique qui va renforcer le potentiel militaire de nos forces armées, qui assurera la sécurité de la Russie face aux menaces extérieures et qui fera réfléchir à deux fois ceux qui essayent de menacer notre pays avec une rhétorique déchaînée et agressive", a déclaré le président russe, lors d'une annonce diffusée à la télévision.

La Russie dispose d'un très imposant arsenal de missiles nucléaires, près de 1.600 ogives seraient actuellement déployées et prêtes à l'usage. Et parmi ces missiles, le missile testé ce mercredi reste de loin le plus préoccupant. 

12 tête nucléaires

Présenté en octobre 2016 par le centre balistique russe Makeev, le RS-28 Sarmat, surnommé "Satan 2" par l'OTAN, est le successeur des missiles R-36M.  Ce missile dernier cri est à ce jour le plus gros missile nucléaire intercontinental jamais créé. En à peine quelques secondes, il est capable d'anéantir un territoire de la taille de la France grâce à ses 12 têtes nucléaires. Sa portée est de 10.000 kilomètres, il peut ainsi atteindre des villes européennes comme Londres ou Paris

À écouter aussi

De plus, sa technologie furtive peut éventuellement le rendre invisible aux yeux des systèmes radars. Certains voient en "Satan 2", la continuité de la "tsar bomba", une arme de destruction massive conçue par les Soviétiques, 3.125 fois plus puissante que "Little Boy", larguée par les Américains à Hiroshima. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.