2 min de lecture Turquie

Guerre en Syrie : "La Russie ne lâchera pas" Bachar al-Assad, selon un spécialiste

INVITÉ RTL - Frédéric Encel, spécialiste de géopolitique est revenu sur la mort de 19 soldats syriens, après une attaque de l'armée turque.

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Guerre en Syrie : "La Russie ne lâchera pas" Bachar al-Assad, selon un spécialiste Crédit Image : Abdulaziz KETAZ / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par William Vuillez

C'est une information qui est passée relativement inaperçue dans ce weekend monopolisé par le coronavirus et le 49.3 : la crise est aux portes de l'Europe. Une crise de grande ampleur est en cours entre la Syrie et la Turquie, avec une escalade de la violence. "La Syrie et la Turquie ont eu des relations extrêmement difficiles tout au long du XXe siècle", nous explique Frédéric Encel, spécialiste de géopolitique et maître de conférences à Sciences-¨Po. 

"La Turquie fait partie de l'OTAN alors que la Syrie est alliée de l'URSS puis de la Russie depuis les années 50, ça c'est le premier point, c'est une ligne de front politique historique", ajoute le spécialiste qui précise qu'ensuite, "vous avez à la fin des années 90, début des années 2000, un vrai rapprochement entre ces deux pays contre les Kurdes". 

"Troisième point : le printemps arabe qui débute en 2011, qui va faire énormément de dégâts, jusqu'à aujourd'hui. La guerre en Syrie fera pratiquement un demi million de morts, c'est la crise liée au printemps arabe, la plus mortelle de l'ensemble du monde arabe". 

Erdogan a fait "une erreur catastrophique"

19 soldats syriens ont été tués dimanche 1er mars par des tirs de drones turcs dans la province d'Idleb en Syrie, où l'armée turque mène une offensive d'envergure contre le régime de Bachar al-Assad. "La Turquie est un État souverain, qui a parfaitement le droit de défendre ses frontières", explique Frédéric Encel. 

À lire aussi
La ville d'Izmir en Turquie justice
VIDÉO - Turquie : enquête ouverte après la diffusion de "Bella Ciao" dans les mosquées

"Sauf que là en l’occurrence, l'armée turque intervient dans un autre État souverain qu'est la Syrie et surtout un État qui est allié à la Russie. L'erreur catastrophique me semble-t-il de Erdogan, est de considérer que la Russie pourrait lâcher Bachar al-Assad. On a bien vu qu'il n'en était rien. On voit bien que la Russie, surtout après 10 ans de soutien, ne lâchera pas la Syrie", ajoute-t-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Turquie Syrie Guerre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants