1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Gel des récoltes : des "niveaux jamais atteints", selon Christiane Lambert sur RTL
1 min de lecture

Gel des récoltes : des "niveaux jamais atteints", selon Christiane Lambert sur RTL

INVITÉE RTL - La présidente de la FNSEA donne l'alerte sur les dégâts considérables subis par de nombreux agriculteurs.

Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, en février 2019
Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, en février 2019
Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Gel des récoltes : des "niveaux jamais atteints", selon Christiane Lambert sur RTL
08:12
Julien Sellier

Dans certaines régions, les récoltes ont été décimées par la vague de froid qui frappe le pays depuis le début du mois. Les arboriculteurs de la vallée du Rhône, mais aussi les vignerons de toute la France ont été touchés. Le ministre de l'Agriculture a demandé cette nuit l'activation du régime de calamité agricole. 


"C'est indispensable, considère Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, sur RTL. Nous souhaitons aussi qu'il décide l'accélération des procédures, car en général en 4,5 mois, il n'y a rien de fait à cause des évaluations, des réunions nationales...".

Très peu de régions semblent avoir été épargnées par le phénomène. "Il y a aujourd'hui 40.000 hectares de betteraves qui sont totalement gelés et à ressemer", explique Christiane Lambert, selon laquelle "on a atteint des niveaux jamais atteints". En moyenne, les arboriculteurs ont notamment perdu 80% de leurs récoltes. 

C'est beaucoup d'espoirs ruinés quand on a 100% de sa production détruite sur une année

Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, sur RTL

"J'ai des témoignages de viticultrices et d'agricultrices en totale détresse, raconte-t-elle. C'est très touchant, parce que c'est beaucoup d'espoirs ruinés quand on a 100% de sa production détruite sur une année. C'est dramatique économiquement et moralement".

À lire aussi

En ce qui concerne la filière viticole, en particulier, des parlementaires des régions productrices de vin demandent des aides. Très touchée par la crise sanitaire et la fermeture des bars et restaurants, la profession attend une mauvaise récolte en 2021. "Il va falloir allonger le plan d'aide gouvernemental", considère la présidente de la FNSEA.

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/