1. Accueil
  2. Actu
  3. Météo
  4. DIAPORAMA - Vague de froid : les images captivantes des feux pour réchauffer les vignes
1 min de lecture

DIAPORAMA - Vague de froid : les images captivantes des feux pour réchauffer les vignes

Après deux nuits de températures négatives, la récolte du raisin cette année est en péril. Pour lutter contre le gel, de nombreux viticulteurs ont allumé des feux pour protéger leurs vignes du froid.

Une viticulteur regardant brûler les braseros dans la vigne, à Chablis, le 7 avril 2021
Une viticulteur regardant brûler les braseros dans la vigne, à Chablis, le 7 avril 2021
Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
Une viticulteur regardant brûler les braseros dans la vigne, à Chablis, le 7 avril 2021
Des feux dans les rangées de vignes à Chablis (Yonne) le 7 avril 2021
Un viticulteur allume un brasero pour protéger les vignes du gel à Chablis (Yonne) le 7 avril 2021
Un viticulteur dans son champ de vignes à Chablis (Yonne) en pleine nuit, les feux allumés, le 7 avril 2021
Vue aérienne de la fumée engendrée par les feux dans les vignes à Noizay (Indre-et-Loire) le 7 avril 2021
Un champ de vignes au lever du jour, avec la fumée des bottes de foin qui ont brûlé la nuit, à Chançay (Indre-et-Loire), le 6 avril 2021
Un champ de vignes gelé à Westhoffen (Bas-Rhin), le 6 avril 2021
Un brasero en train de brûler afin de protéger la vigne  à Westhoffen (Bas-Rhin), le 6 avril 2021
Un viticulteur en train de mettre le feu à une botte de foin pour protéger ses vignes du froid, à Chançay (Indre-et-Loire), le 6 avril 2021
Une viticulteur regardant brûler les braseros dans la vigne, à Chablis, le 7 avril 2021 Crédits : JEFF PACHOUD / AFP
Des feux dans les rangées de vignes à Chablis (Yonne) le 7 avril 2021 Crédits : JEFF PACHOUD / AFP
Un viticulteur allume un brasero pour protéger les vignes du gel à Chablis (Yonne) le 7 avril 2021 Crédits : JEFF PACHOUD / AFP
Un viticulteur dans son champ de vignes à Chablis (Yonne) en pleine nuit, les feux allumés, le 7 avril 2021 Crédits : JEFF PACHOUD / AFP
Vue aérienne de la fumée engendrée par les feux dans les vignes à Noizay (Indre-et-Loire) le 7 avril 2021 Crédits : GUILLAUME SOUVANT / AFP
Un champ de vignes au lever du jour, avec la fumée des bottes de foin qui ont brûlé la nuit, à Chançay (Indre-et-Loire), le 6 avril 2021 Crédits : GUILLAUME SOUVANT / AFP
Un champ de vignes gelé à Westhoffen (Bas-Rhin), le 6 avril 2021 Crédits : Frederick FLORIN / AFP
Un brasero en train de brûler afin de protéger la vigne à Westhoffen (Bas-Rhin), le 6 avril 2021 Crédits : Frederick FLORIN / AFP
Un viticulteur en train de mettre le feu à une botte de foin pour protéger ses vignes du froid, à Chançay (Indre-et-Loire), le 6 avril 2021 Crédits : GUILLAUME SOUVANT / AFP
1/1
Cassandre Jeannin

Une partie de la récolte 2021 est partie en fumée. Deux nuits consécutives de températures négatives ont brûlé bourgeons et premières feuilles des vignes un peu partout en France mardi 6 et mercredi 7 avril. Afin de sauver au maximum le millésime de cette année et protéger leurs plants du froid, les viticulteurs ont allumé des braseros et des bougies ainsi que mis le feu à des bottes de foin.

Objectifs : maintenir la température du sol au-dessus des -2 degrés quoiqu'il en coûte. Ces opérations de sauvetage sont coûteuses. En effet, une bougie vaut 9 euros et il faut en déployer environ 400 pour couvrir un hectare. D'autres ont aspergé leurs vignes d'infusion, d'autres encore ont fait appel à des hélicoptères pour survoler les champs et ainsi plaquer la chaleur au sol. 

Les conséquences du gel sont désastreuses, certains risquent de perdre jusqu'à 75% de leur récolte. Malgré tout, les feux dans les vignes ont permis un spectacle grandiose et des images captivantes. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/