1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Fusillade au Texas : comment le lobby des armes sclérose toute tentative de réforme
2 min de lecture

Fusillade au Texas : comment le lobby des armes sclérose toute tentative de réforme

Une nouvelle fusillade meurtrière qui a entraîné la mort de 19 enfants dans une école au Texas pose la question du lobby des armes aux États-Unis.

Un chasseur charge son arme (image d'illustration)
Un chasseur charge son arme (image d'illustration)
Crédit : Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP
États-Unis : les dessous du puissant lobby des armes
00:03:11
Les coulisses de l'actu du 25 mai 2022
00:03:11
Carrie Nooten - édité par Charlène Slowik

C'est un massacre de plus qui a eu lieu aux États-Unis le 24 mai après une fusillade dans une école du Texas. Ce drame a causé la mort de 21 personnes, dont 19 enfants. Impuissant et très ému, le président Joe Biden a eu ces mots hier soir : "Quand pour l'amour de Dieu, allons nous affronter le lobby des armes" ?

Ce lobby des armes, c'est la NRA, l’association nationale des fusils, la plus puissante qui existe aux États-Unis. Elle a été créée il y a 150 ans et la loi est de son côté. En effet, l'association s'appuie sur la Constitution rédigée à la fin du 18ème siècle et le 2ème amendement qui garantit à tout citoyen américain de détenir des armes.

Mais l'emprise de la NRA pose question, car elle convainc les Américains de garantir leurs libertés, comme la liberté de se défendre et de pouvoir acheter l’arme qu’ils veulent.

Une culture de l'arme ancrée dans le paysage américain

La NRA sait également comment maintenir son pouvoir. Pour cela, elle a par exemple financé la campagne de Donald Trump à hauteur de 10 millions de dollars. Hillary Clinton, qui a également bénéficié de son financement, a ainsi adoubé des candidats républicains pour leur assurer des électeurs qui étaient parfois les propres membres de l'association. Les parlementaires bénéficient ainsi de plusieurs millions de dollars chaque année. Pour changer cela, il faudrait une refonte du financement du système politique dans son ensemble.

À lire aussi

Tout cela se passe de manière publique, car la NRA a réussi à inscrire la culture de l'arme dans le paysage américain. Des publicités de l'association passent même à la télévision. La NRA a enraciné l'idée que le problème n'était pas les armes mais la personne détenant l'arme.

Après l'attaque, le procureur du Texas appelait déjà à armer les professeurs afin qu'ils puissent se défendre contre un attaquant. Les professeurs refusent car ils considèrent que leur métier est avant tout d'enseigner et qu'ils n'ont pas l’entraînement pour faire face correctement à une attaque. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/