1 min de lecture Vidéo

France : quand des sans-papiers pédalent pour UberEats, Glovo ou Deliveroo

Des auto-entrepreneurs peu scrupuleux ont flairé la bonne affaire : ils sous-louent les identifiants de leurs comptes à des étrangers qui effectuent les livraisons à leur place.

BEGOT 245300 La Revue de Presse Amandine Begot
>
France : quand des sans-papiers pédalent pour UberEats, Glovo ou Deliveroo Crédit Image : JACQUES DEMARTHON / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Isabelle Choquet
Isabelle Choquet Journaliste RTL

En France, des sans-papiers se font ubériser. C'est le cas d'Amadou. Depuis trois mois, il écume les rues de paris pour livrer des repas Uber Eats. C'est la version nouveau monde de la plonge ou des ménages, sauf qu'Amadou est clandestin.

Or pour pédaler pour Uber Eats, Deliveroo ou Glovo il faut un statut d’autoentrepreneur et des papiers d’identité en règle. Une personne en situation irrégulière ne peut pas jouer les coursiers, alors des auto-entrepreneurs peu scrupuleux ont flairé la bonne affaire : ils sous-louent les identifiants de leurs comptes à des étrangers qui effectuent les livraisons à leur place. En contrepartie, ils prélèvent jusqu’à 50 % de leurs gains, c'est l'ubérisation de l'exploitation à lire dans une étonnante dans l'Express cette semaine.

"La logique est qu’un exploité exploite un plus faible", résume Amadou qui pédale comme un fou pour 150 euros par semaine, en liquide bien sûr. "Je préfère être exploité plutôt que mendier ou voler, quitte à violer la loi", dit-il. Le salaire, certains n'en voient jamais la couleur et pas question d'aller aux prud’hommes. 

À lire aussi
En Californie, dans la petite ville de Pulga, l'apocalypse résumé en un seul cliché vidéo
Incendies : la Californie à genoux

Un membre d’une association raconte aussi l’histoire de ce réfugié, percuté par une voiture : il s’est enfui pour éviter un constat. Il n'est pas blessé, mais son vélo est foutu. "Pour garder son job, il ne prend que des courses à cinq ou dix minutes qu’il effectue en courant", explique le membre de l'association. Les entreprises ne sont jamais inquiétées. À l'inspection du travail, les syndicats se désolent. C’est la face cachée de la start-up nation...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795304983
France : quand des sans-papiers pédalent pour UberEats, Glovo ou Deliveroo
France : quand des sans-papiers pédalent pour UberEats, Glovo ou Deliveroo
Des auto-entrepreneurs peu scrupuleux ont flairé la bonne affaire : ils sous-louent les identifiants de leurs comptes à des étrangers qui effectuent les livraisons à leur place.
https://www.rtl.fr/actu/international/france-quand-des-sans-papiers-pedalent-pour-ubereats-glovo-ou-deliveroo-7795304983
2018-10-24 10:32:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/E2cFvyrb-iSOG4Fj_oyVgw/330v220-2/online/image/2017/0828/7789863843_des-livreurs-deliveroo-lors-d-une-manifestation-a-paris-le-27-aout-2017.jpg