1 min de lecture International

Niger : Paris confirme des victimes françaises, sans donner leur nombre

Dans la soirée du 9 août, l'Élysée a confirmé la mort de touristes Français au Niger. Emmanuel Macron s'est par ailleurs entretenu par téléphone avec son homologue nigérien, Mahamadou Issoufou.

Coronavirus : Macron évoque "un reconfinement ciblé si la situation l'impose" (illustration)
Coronavirus : Macron évoque "un reconfinement ciblé si la situation l'impose" (illustration) Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Capucine Trollion
Capucine Trollion
et AFP

L'Élysée confirme que des Français ont été tués au Niger le 9 août, sans donner le nombre de victimes. Les premières informations transmises par les autorités nigériennes à l'AFP font état de six Français et deux Nigériens tués par des hommes armés à motos. "Parmi les huit personnes tuées au Niger, plusieurs sont des salariés d'Acted", a indiqué Joseph Breham, avocat de l'ONG.

Le président Emmanuel Macron a de son côté dénoncé une attaque "meurtrière qui a lâchement frappé un groupe de travailleurs humanitaires". Il a souligné que "tous les moyens" seront mis en oeuvre pour "élucider" les circonstances de cet "attentat", qui a fait huit victimes, dont six Français, selon les autorités nigériennes. Le chef de l'État s'est par ailleurs entretenu par téléphone avec son homologue nigérien, Mahamadou Issoufou, a encore précisé l'Élysée. 

Le groupe de six touristes, un chauffeur et un guide touristique auraient été attaqués par des hommes armés venus à moto à travers la brousse. Ils les auraient attendus ce matin vers 11h30 dans un parc touristique, où des safaris sont organisés. Il abrite les derniers troupeaux de girafes de l'Afrique de l'ouest. Il est situé dans la zone de Kouré, à une heure environ de la capitale de Niamey. 

"La plupart des victimes ont été abattues par balles et une femme qui a réussi à s'enfuir a été rattrapée et égorgée. Sur place, on a trouvé un chargeur vidé de ses cartouches", relève une source proche des services de l'environnement à l'AFP, qui ajoute : "On ne connaît pas l'identité des assaillants, mais ils sont venus à motos à travers la brousse et ont attendu l'arrivée des touristes. Le véhicule emprunté par les touristes appartient à l'ONG Acted".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
International Niger Élysée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants