2 min de lecture Japon

L’histoire incroyable de la flamme d’Hiroshima qui ne s’est jamais éteinte en 75 ans

Depuis 75 ans, une torche retrouvée parmi les débris à Hiroshima ne s’est jamais éteinte : un symbole de paix puissant, alors que la terrible explosion avait fait plus de 140.000 morts.

Peace Memorial Park de Hiroshima, Hiroshima (Japon), lors du 75e anniversaire de la tragédie, le 6 août 2020
Peace Memorial Park de Hiroshima, Hiroshima (Japon), lors du 75e anniversaire de la tragédie, le 6 août 2020 Crédit : Philip FONG / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

Un symbole fort qui perdure depuis 75 ans. Le 6 août 1945, juste après l’explosion de la bombe atomique à Hiroshima, un soldat japonais trouvait une torche parmi les débris : celle-ci ne s’est jamais éteinte depuis. Explications.
 
Le 6 août 1945, dans le sud du Japon, la bombe atomique "Little Boy" libère 15 000 tonnes de TNT et décime tout à plus de 12 km à la ronde dans la ville d’Hiroshima (340.000 habitants) : des dizaines de milliers de personnes meurent sur le coup. Dans un champ de ruines, Tatsuo Yamamoto, soldat de l’armée japonaise, tente de retrouver son oncle, en vain, rapporte le quotidien québécois La Presse. Devant la boutique détruite, le soldat trouve un débris encore enflammé et s'en sert "pour allumer un hibachi, petit brasero souvent utilisé à l’époque pour se réchauffer les mains", explique-t-on dans les colonnes de Ouest-France
 
Pour honorer la mémoire de son oncle, Tatsuo Yamamoto ramène cette torche dans son village, qu’il alimentera pendant 23 ans, nuit et jour. Une façon pour lui de ne pas oublier cette terrible tragédie. "Il avait l’habitude de dire : puisque tout le monde est en train d’oublier (la guerre), je serai celui qui n’oubliera jamais", expliquait son fils Takudo Yamamoto. 

Oui, c’est un symbole, un symbole de paix

Takudo Yamamoto, dans un interview à l'AFP, en 2008
Partager la citation

Cette petite flamme a ensuite donné naissance à "14 autres foyers disséminés dans des monuments en faveur de la paix", après qu’un journal local a rapporté son histoire à la fin des années 1960. "Oui, c’est un symbole, un symbole de paix", déclarait en 2008 Takudo Yamamoto. "Mais ce ne serait qu’une flamme s’il n’y avait pas de message", ajoute-t-il. 

Il estime que c’est une façon de transmettre aux générations futures "l’esprit" de son père, décédé à l’âge de 88 ans. Ses derniers mots rappellent d’ailleurs le symbole de paix incarné par cette flamme "éternelle" : "Il est temps d’arrêter cette folie de se tuer mutuellement", avait-t-il prononcé avant de s’éteindre.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Japon Seconde Guerre mondiale Bombe
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants